CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, Premier Site Avant-Gardiste d'Informations et de Promotion du Leadership des Jeunes de l'Afrique et du Monde | CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, L’Espace « Top-Médiatique » pour une Visibilité rayonnante de vos Produits, Marques, Activités, Œuvres et Services | Présidence de la RD Congo : Félix A. Tshilombo Tshisekedi a-t-il trahi le peuple congolais ou s'est lui-même livré à Joseph Kabila et associés ? | Immigration et Investissements en Afrique : les Chinois moins patrons et ouvriers à outrance pendant que les Occidentaux très largement patrons et rarement ouvriers | Kabila et Gbagbo : deux « Laurent » les plus controversés de l’histoire politique de l’Afrique noire? | SUIVEZ BIENTÔT MAX'ACHATS, LE JEU DES CONSOMMATEURS AVERTIS POUR UN DIVERTISSEMENT SAIN ET D'ÉPANOUISSEMENT EN RD CONGO ET À TRAVERS LE MONDE | Violences xénophobes en Afrique du Sud: comment sauvegarder l'image et l'esprit de ses 3 Prix Nobel de la Paix? | Circulez plus rapidement dans les stations de Métro de Montréal et rattraper plus vite vos autobus de correspondance, en téléchargeant et utilisant l’application « GPEX-MÉTRO » de Montréal (GPEX-MÉTRO de Montréal) | L'Afrique du Sud allège certaines mesures de lutte contre le coronavirus | Réouverture des frontières en RD Congo: la circulation entre Kinshasa et Brazzaville reste limitée | Montée en puissance des tribus en Libye: les Nations Unies et l'Union Africaine interpellées | Angélique Kidjo : « Le problème du racisme, c’est l’ignorance » | Massacre d'Ogossagou au Mali: le rapport de l'ONU met en cause de hauts responsables | Crise politique au Mali: espoir ou désespoir après visite du médiateur nigérian Goodluck Jonathan? | Sommet 5+1 de Poutine sur l'Iran: quid de la participation de Donald Trump? | Angola: le fils de l'ex-président Dos Santos condamné à cinq ans de prison | Le Premier ministre égyptien au Soudan pour discuter du barrage de la Renaissance | Guinée équatoriale: le gouvernement démissionne face à «une possible insolvabilité» du pays | Le Sénat du Burundi à la base d'un rapport des experts recommandant la demande de réparation à la Belgique et à l’Allemagne | Élection présidentielle EU du 3 novembre: Joe Biden a choisi la sénatrice de la Californie Kamala Harris comme colistière pour battre Donald Trump | INFOS COVID-19 au 15 août 2020: 21.157.777 cas à l'échelle mondiale dont 5.313.055 cas aux ÉU et 121.889 cas au Canada | INFOS COVID-19 des deux extrémités provinciales au Canada: Québec: 61 084 cas (5.719 décès) et 0 cas à Nunavut | Le Barça a détecté un cas positif au coronavirus parmi l'un des neuf joueurs qui a débuté la présaison le 12 août 2020

Grand témoignage

M2C et Dynamique Alain Bolodjwa, Président

L’heure a plus que sonné pour un changement radical de la classe politique, du système de gouvernance et du paradigme de connexion de la RD Congo au reste du monde

Au regard de la crise socio-économique sans précédent et de la gestion catastrophique ou hasardeuse des affaires publiques sous la présidence de l’UDPS/Tshisekedi, le plus vieux parti politique de l’opposition en RD Congo, en alliance avec certains Mobutistes ou Kabilistes et soutenue constamment par des « soi-disant » leaders spirituels dont des chefs de confessions religieuses, des membres du clergé et des pasteurs égoïstes, l’heure a plus que sonné pour un changement radical de la classe politique, du système de gouvernance et du paradigme de connexion de la RD Congo au reste du monde. La classe politique congolaise est aujourd’hui constituée d’immoraux gestionnaires, des prédateurs sans cœur, des jouisseurs professionnels, des fils à papa profiteurs, des prestidigitateurs éhontés, des démagogues sans éthique et des  « faux bourgeois », dégageant excessivement l’odeur de la misère et de la pauvreté à travers les rues, les sentiers et les places publiques de la RD Congo.

Il s’agit, en effet, du regroupement des victimes de la prédation, de la mauvaise gouvernance, de l’injustice sociale, des violations massives des droits de l’Homme, des crimes économiques et de guerre pour une cause commune

Une de principales voies de sortie de cette crise à la fois économique, sociale, morale et, surtout, mentale, c’est le lancement et le triomphe du Mouvement pour le choix du changement (M2C) sous le leadership averti du camarade Alain Bolodjwa (AB) lors des élections présidentielle et législatives nationales de 2023. Il s’agit, en effet, du regroupement des victimes de la prédation, de la mauvaise gouvernance, de l’injustice sociale, des violations massives des droits de l’Homme, des crimes économiques et de guerre pour une cause commune : la reprise effective du pouvoir d’État par et pour le peuple congolais.

Grand dossier à suivre…


Retour à la liste

Tribune d'actualités