CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, Premier Site Avant-Gardiste d'Informations et de Promotion du Leadership des Jeunes de l'Afrique et du Monde | CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, L’Espace « Top-Médiatique » pour une Visibilité rayonnante de vos Produits, Marques, Activités, Œuvres et Services | Présidence de la RD Congo : Félix A. Tshilombo Tshisekedi a-t-il trahi le peuple congolais ou s'est lui-même livré à Joseph Kabila et associés ? | Immigration et Investissements en Afrique : les Chinois moins patrons et ouvriers à outrance pendant que les Occidentaux très largement patrons et rarement ouvriers | Kabila et Gbagbo : deux « Laurent » les plus controversés de l’histoire politique de l’Afrique noire? | SUIVEZ BIENTÔT MAX'ACHATS, LE JEU DES CONSOMMATEURS AVERTIS POUR UN DIVERTISSEMENT SAIN ET D'ÉPANOUISSEMENT EN RD CONGO ET À TRAVERS LE MONDE | Violences xénophobes en Afrique du Sud: comment sauvegarder l'image et l'esprit de ses 3 Prix Nobel de la Paix? | Circulez plus rapidement dans les stations de Métro de Montréal et rattraper plus vite vos autobus de correspondance, en téléchargeant et utilisant l’application « GPEX-MÉTRO » de Montréal (GPEX-MÉTRO de Montréal) | L'Afrique du Sud allège certaines mesures de lutte contre le coronavirus | Réouverture des frontières en RD Congo: la circulation entre Kinshasa et Brazzaville reste limitée | Montée en puissance des tribus en Libye: les Nations Unies et l'Union Africaine interpellées | Angélique Kidjo : « Le problème du racisme, c’est l’ignorance » | Massacre d'Ogossagou au Mali: le rapport de l'ONU met en cause de hauts responsables | Crise politique au Mali: espoir ou désespoir après visite du médiateur nigérian Goodluck Jonathan? | Sommet 5+1 de Poutine sur l'Iran: quid de la participation de Donald Trump? | Angola: le fils de l'ex-président Dos Santos condamné à cinq ans de prison | Le Premier ministre égyptien au Soudan pour discuter du barrage de la Renaissance | Guinée équatoriale: le gouvernement démissionne face à «une possible insolvabilité» du pays | Le Sénat du Burundi à la base d'un rapport des experts recommandant la demande de réparation à la Belgique et à l’Allemagne | Élection présidentielle EU du 3 novembre: Joe Biden a choisi la sénatrice de la Californie Kamala Harris comme colistière pour battre Donald Trump | INFOS COVID-19 au 15 août 2020: 21.157.777 cas à l'échelle mondiale dont 5.313.055 cas aux ÉU et 121.889 cas au Canada | INFOS COVID-19 des deux extrémités provinciales au Canada: Québec: 61 084 cas (5.719 décès) et 0 cas à Nunavut | Le Barça a détecté un cas positif au coronavirus parmi l'un des neuf joueurs qui a débuté la présaison le 12 août 2020

Grand témoignage

L’éruption volcanique de Nyirangogo aurait été avertie depuis le 8 avril 2020

Selon les déclarations du président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, le 29 mai 2021, devant la presse, l’éruption volcanique du 22 mai 2021 a été une situation inédite et n’avait été prévue par aucun observatoire à travers le monde.

Cependant, une correspondance du ministre de la Recherche scientifique et de l’innovation technologique datant du 20 avril 2020 faisait déjà état, en date du 8 avril 2020 de l’émanation sur une grande partie de la ville de Goma d’une forte fumée volcanique due à l’activité thermique inhabituelle du lac de lave du volcan Nyirangogo. À travers cette même correspondance, le ministre de la Recherche scientifique et innovation technologique indiquait que cette activité du volcan Nyirangogo est très préoccupante et est en train de se manifester par des fluctuations répétitives, de jour en jour, de la valeur de l’énergie dégagée par l’activité magmatique. « il s’avère donc impérieux que l’Observatoire volcanologique de Goma soit doté dans l’immédiat d’un équipement pouvant lui permettre de suivre cette activité en vue de donner une alerte précoce dans la limite du temps acceptable, et des moyens pour permettre à ses chercheurs d’assurer une présence permanente, diurne et nocturne, au sommet du volcan Nyirangogo pour des mesures et observations directes; ainsi qu’une sensibilisation et une éducation judicieuse de la population en vue d’éviter toute panique et la préparer à une éventuelle éruption volcanique.

La précédente éruption majeure du Nyirangogo remonte au 17 janvier 2002. Elle avait causé la mort de plus de cent personnes, couvrant de lave quasiment toute la partie est de Goma, y compris la moitié de la piste de l’aéroport.


Retour à la liste

Tribune d'actualités