CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, Premier Site Avant-Gardiste d'Informations et de Promotion du Leadership des Jeunes de l'Afrique et du Monde | CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, L’Espace « Top-Médiatique » pour une Visibilité rayonnante de vos Produits, Marques, Activités, Œuvres et Services | Présidence de la RD Congo : Félix A. Tshilombo Tshisekedi a-t-il trahi le peuple congolais ou s'est lui-même livré à Joseph Kabila et associés ? | Immigration et Investissements en Afrique : les Chinois moins patrons et ouvriers à outrance pendant que les Occidentaux très largement patrons et rarement ouvriers | Kabila et Gbagbo : deux « Laurent » les plus controversés de l’histoire politique de l’Afrique noire? | SUIVEZ BIENTÔT MAX'ACHATS, LE JEU DES CONSOMMATEURS AVERTIS POUR UN DIVERTISSEMENT SAIN ET D'ÉPANOUISSEMENT EN RD CONGO ET À TRAVERS LE MONDE | Violences xénophobes en Afrique du Sud: comment sauvegarder l'image et l'esprit de ses 3 Prix Nobel de la Paix? | Circulez plus rapidement dans les stations de Métro de Montréal et rattraper plus vite vos autobus de correspondance, en téléchargeant et utilisant l’application « GPEX-MÉTRO » de Montréal (GPEX-MÉTRO de Montréal) | L'Afrique du Sud allège certaines mesures de lutte contre le coronavirus | Réouverture des frontières en RD Congo: la circulation entre Kinshasa et Brazzaville reste limitée | Montée en puissance des tribus en Libye: les Nations Unies et l'Union Africaine interpellées | Angélique Kidjo : « Le problème du racisme, c’est l’ignorance » | Massacre d'Ogossagou au Mali: le rapport de l'ONU met en cause de hauts responsables | Crise politique au Mali: espoir ou désespoir après visite du médiateur nigérian Goodluck Jonathan? | Sommet 5+1 de Poutine sur l'Iran: quid de la participation de Donald Trump? | Angola: le fils de l'ex-président Dos Santos condamné à cinq ans de prison | Le Premier ministre égyptien au Soudan pour discuter du barrage de la Renaissance | Guinée équatoriale: le gouvernement démissionne face à «une possible insolvabilité» du pays | Le Sénat du Burundi à la base d'un rapport des experts recommandant la demande de réparation à la Belgique et à l’Allemagne | Élection présidentielle EU du 3 novembre: Joe Biden a choisi la sénatrice de la Californie Kamala Harris comme colistière pour battre Donald Trump | INFOS COVID-19 au 15 août 2020: 21.157.777 cas à l'échelle mondiale dont 5.313.055 cas aux ÉU et 121.889 cas au Canada | INFOS COVID-19 des deux extrémités provinciales au Canada: Québec: 61 084 cas (5.719 décès) et 0 cas à Nunavut | Le Barça a détecté un cas positif au coronavirus parmi l'un des neuf joueurs qui a débuté la présaison le 12 août 2020

Grand témoignage

Show-business international à l’ère numérique : Koffi Olomide actuellement commercialisé en 55 albums

Les pratiques numériques actuelles dont la dématérialisation de la monnaie ou du paiement, le téléchargement de fichiers audio/vidéos et la playlist ont profondément modifié le mode et le niveau de consommation de la musique en audio et en clip vidéo

À son actif, Koffi Olomide compte 24 albums enregistrés au studio. Cependant, en show-business, Koffi Olomide est actuellement commercialisé en 55 albums dont 31 albums enregistrés en public ou en live et rassemblés en compilations.

Les pratiques numériques actuelles dont la dématérialisation de la monnaie ou du paiement, le téléchargement de fichiers audio/vidéos et la playlist ont profondément modifié le mode et le niveau de consommation de la musique en audio et en clip vidéo.

Les changements induits par la dématérialisation et les potentiels renouvelés de manipulation déplacent plus ou moins fortement les activités de découverte, d’acquisition, de stockage, d’écoute et de distribution des contenus musicaux

Dans le même registre, à travers leur ouvrage « La numérimophose des pratiques de consommation musicale : Le cas de jeunes amateurs » publié en 2007, Fabien Granjon et Clément Combes affirment : « Aujourd’hui, les pratiques culturelles d’une manière générale et les pratiques musicales en particulier se transforment sous l’effet du développement de la culture de masse, de la diversification de l’offre culturelle et technologique, et de l’émergence de nouvelles plateformes de services (réseaux peer to peer – P2P –, médias sociaux du web 2.0, etc.). La consommation de musique se décline ainsi sur une diversité toujours plus importante de supports (Vinyle, K7, CD, MP3), d’équipements (ordinateur, Pocket PC, clé USB, baladeur MP3 téléphone mobile, etc.) et s’actualise dans de nouveaux usages. Les changements induits par la dématérialisation et les potentiels renouvelés de manipulation déplacent plus ou moins fortement les activités de découverte, d’acquisition, de stockage, d’écoute et de distribution des contenus musicaux ».

Pour rappel, playlist est un anglicisme qui désigne une liste de différents morceaux de musiques et chansons (ou fichiers audio/vidéo) compilés. Une playlist peut être lue de manière aléatoire ou dans l’ordre dans lequel elle a été enregistrée. 

C’est le cas de l’album 13ème apôtre produit en 2015 et comprenant 39 chansons subdivisées en 4 volumes d’une durée totale de 5 heures 10 minutes 59 secondes pour une moyenne d’environ 8 minutes de durée par chanson

Plus que productif, Koffi Olomide est parmi les rares musiciens à aligner comme seul auteur compositeur plus d’une dizaine de chansons dans un album : c’est le cas de l’album 13ème apôtre produit en 2015 et comprenant 39 chansons subdivisées en 4 volumes d’une durée totale de 5 heures 10 minutes 59 secondes pour une moyenne d’environ 8 minutes de durée par chanson.

Parmi les auteurs compositeurs en vie et en référence au livre Guinness des records, Madonna est l'artiste féminine ayant vendu le plus d'albums et de singles, avec plus de 335 millions de disques écoulés avec 81 albums pour 289 titres dont la durée moyenne de chansons varient entre 3 et 5 minutes. C’est rare de trouver une chanson de plus de 7 minutes dans son répertoire.

Pour information aux chroniqueurs de musique, à l’ère numérique, un album de musique est une production phonographique distribuée au public sous forme de CD, de disque vinyle ou d'un ensemble de fichiers numériques présenté ensemble et regroupant un recueil de titres d'un ou plusieurs compositeurs, d'un chanteur, d'un groupe ou d'un musicien ou un ou plusieurs mix(s) d'un ou plusieurs DJ(s). Au sens purement musical du terme ou originellement, un album désigne l'enregistrement d'un artiste ou d'un ensemble d'artistes comportant au minimum deux titres enregistrés en studio et auparavant jamais diffusés au public. Typologiquement, l’on distingue les albums enregistrés en studio (en anglais, studio albums) et les albums enregistrés en public (en anglais, live albums). En l'absence d'indication contraire, un album est enregistré en studio.

Pour une meilleure mise à jour dans leur profession, les chroniqueurs de musique sont invités à bien comprendre et davantage intégrer cette nouvelle réalité dans la distribution et la commercialisation des œuvres des artistes musiciens, à l'ère numérique

Suite au développement de l’industrie musicale et, surtout, aux mutations numériques qui permettent aux producteurs  et à leurs partenaires de mieux répondre aux attentes variées et aux diverses préférences des mélomanes, les artistes musiciens, anciens et actuels, sont mieux vendus et rémunérés par la commercialisation numérique et multimodale c’est-à-dire par la vente au comptant et en ligne (1) de la production musicale raffinée et plus élaborée (conditionnée au studio, avec effort physique et intellectuel de l’artiste musicien), (2) de la production musicale brute (enregistré en live, avec effort physique et intellectuel de l’artiste musicien ) et (3) en compilation des plusieurs morceaux musicaux enregistrés à l’origine sur différents disques. Pour une meilleure mise à jour dans leur profession, les chroniqueurs de musique sont invités à bien comprendre et davantage intégrer cette nouvelle réalité dans la distribution et la commercialisation des œuvres des artistes musiciens, à l'ère numérique.

L’année 2018 aura vu en France la part du Chiffre d’affaire du numérique dépasser pour la première fois le chiffre d’affaire des ventes physiques

À titre illustratif, selon le classement de la SNEP (syndicat national de l’édition phonographique), l’année 2018 aura vu en France la part du Chiffre d’affaire du numérique dépasser pour la première fois le chiffre d’affaire des ventes physiques. En effet, les ventes associées aux téléchargements et au streaming ont progressé de 18,7% en 2018 à 335 milliards d'euro.


Retour à la liste

Tribune d'actualités