CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, Premier Site Avant-Gardiste d'Informations et de Promotion du Leadership des Jeunes de l'Afrique et du Monde | CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, L’Espace « Top-Médiatique » pour une Visibilité rayonnante de vos Produits, Marques, Activités, Œuvres et Services | Présidence de la RD Congo : Félix A. Tshilombo Tshisekedi a-t-il trahi le peuple congolais ou s'est lui-même livré à Joseph Kabila et associés ? | Immigration et Investissements en Afrique : les Chinois moins patrons et ouvriers à outrance pendant que les Occidentaux très largement patrons et rarement ouvriers | Kabila et Gbagbo : deux « Laurent » les plus controversés de l’histoire politique de l’Afrique noire? | SUIVEZ BIENTÔT MAX'ACHATS, LE JEU DES CONSOMMATEURS AVERTIS POUR UN DIVERTISSEMENT SAIN ET D'ÉPANOUISSEMENT EN RD CONGO ET À TRAVERS LE MONDE | Violences xénophobes en Afrique du Sud: comment sauvegarder l'image et l'esprit de ses 3 Prix Nobel de la Paix? | Circulez plus rapidement dans les stations de Métro de Montréal et rattraper plus vite vos autobus de correspondance, en téléchargeant et utilisant l’application « GPEX-MÉTRO » de Montréal (GPEX-MÉTRO de Montréal) | L'Afrique du Sud allège certaines mesures de lutte contre le coronavirus | Réouverture des frontières en RD Congo: la circulation entre Kinshasa et Brazzaville reste limitée | Montée en puissance des tribus en Libye: les Nations Unies et l'Union Africaine interpellées | Angélique Kidjo : « Le problème du racisme, c’est l’ignorance » | Massacre d'Ogossagou au Mali: le rapport de l'ONU met en cause de hauts responsables | Crise politique au Mali: espoir ou désespoir après visite du médiateur nigérian Goodluck Jonathan? | Sommet 5+1 de Poutine sur l'Iran: quid de la participation de Donald Trump? | Angola: le fils de l'ex-président Dos Santos condamné à cinq ans de prison | Le Premier ministre égyptien au Soudan pour discuter du barrage de la Renaissance | Guinée équatoriale: le gouvernement démissionne face à «une possible insolvabilité» du pays | Le Sénat du Burundi à la base d'un rapport des experts recommandant la demande de réparation à la Belgique et à l’Allemagne | Élection présidentielle EU du 3 novembre: Joe Biden a choisi la sénatrice de la Californie Kamala Harris comme colistière pour battre Donald Trump | INFOS COVID-19 au 15 août 2020: 21.157.777 cas à l'échelle mondiale dont 5.313.055 cas aux ÉU et 121.889 cas au Canada | INFOS COVID-19 des deux extrémités provinciales au Canada: Québec: 61 084 cas (5.719 décès) et 0 cas à Nunavut | Le Barça a détecté un cas positif au coronavirus parmi l'un des neuf joueurs qui a débuté la présaison le 12 août 2020

Portrait du Leader

Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années. Cette citation de Pierre Corneille trouve tout son sens dans la vie d’une femme et d’un homme dont les talents et les dons innés n’ont pas eu besoin d’attendre les années de maturité pour éclater au grand jour. Les symptômes de cette réalité se vérifient au travers de leurs parcours de vie remarquablement brillants. A ces prédispositions naturelles vient s’ajouter la bonne graine qu’ils ont pu individuellement semer en leurs âmes dès les crépuscules de leurs enfances : Ils ont a su, l’une et l’autre, se plier aux impératifs de l’éducation parentale, écouter les conseils de leurs différents maîtres et les mettre à profit, cultiver leurs bonnes qualités, s’efforcer de devenir actifs et vertueux. Aujourd’hui, dans leurs âges mûrs, ils moissonnent les heureux fruits (le bonheur, l’estime et la considération générale) d’une jeunesse bien gardée, d’une vie toute faite de vertu, d’abnégation et d’honnêteté. Moyens par leurs tailles et gigantesques par leurs valeurs intellectuelles, la femme et l’homme que la rédaction de « Cent Tambours Mille Trompettes » présente en signe de métissage, de mondialisation et de diversité en matière de leadership des jeunes, n’ont épargné aucun effort pour marquer de leurs empreintes leurs séjours terrestres en cours. Poussés par le goût du risque, l’amour de la science, de l’art et, surtout, de l’humanité, ils se sont érigés, chacun dans son environnement particulier, en véritables partisans de la vie dévouée et de l’apprentissage de l’oubli de soi en faisant passer les attentes  de leurs semblables avant leurs intérêts personnels. Ces deux figures du leadership sont Kathia Anju Dhillon et Chandra Arya

CHANDRA ARYA, CANDIDAT DU PARTI LIBÉRAL DU CANADA POUR LA CIRCONSCRIPTION NEPEAN

Cette passion de servir la communauté et de renforcer la classe moyenne l’a incité à entrer en politique

Chandra Arya a toujours travaillé à l’amélioration de la qualité de vie des personnes qui l’entourent. Cette passion de servir la communauté et de renforcer la classe moyenne l’a incité à entrer en politique afin d’atteindre trois grands objectifs : fournir des logements abordables pour tous, assurer une sécurité du revenu de retraite aux 11 millions de travailleurs canadiens ne disposant pas d’un régime de pension privé, et veiller à ce que la société et l’économie du Canada demeurent robustes et concurrentielles dans l’économie mondiale du savoir, de sorte que nos enfants et nos petits-enfants puissent connaître la prospérité.

Chandra a agi à titre de président de l’Indo-Canada Ottawa Business Chamber et de directeur fondateur de la Federation of Canadian Brazilian Businesses

En compagnie du maire Jim Watson, Chandra a siégé au conseil d’administration d’Investir Ottawa, l’agence de développement économique de la ville d’Ottawa vouée à la promotion d’une économie fondée sur le savoir à Ottawa. Il a aussi été membre du conseil d’administration d’Unity Non-Profit Housing Corporation Ottawa et vice-président de l’Ottawa Community Immigrants Services Organization. Chandra a agi à titre de président de l’Indo-Canada Ottawa Business Chamber et de directeur fondateur de la Federation of Canadian Brazilian Businesses.

En qualité de député fédéral, Chandra a siégé au Comité permanent des comptes publics, le plus important comité chargé de superviser les rapports du vérificateur général sur les finances publiques et sur le rendement de tous les ministères

Chandra détient un diplôme de premier cycle en génie et un diplôme de deuxième cycle en administration des affaires. Avant de faire le saut en politique, il était cadre dans une entreprise d’un secteur de haute technologie. Il habite Nepean avec sa femme, Sangeetha, qui travaille à l’Ottawa Catholic School Board. Leur seul fils, Sid, est un comptable professionnel agréé (CPA, CA). En qualité de député fédéral, Chandra a siégé au Comité permanent des comptes publics, le plus important comité chargé de superviser les rapports du vérificateur général sur les finances publiques et sur le rendement de tous les ministères.

Texte du Parti libéral du Canada*


Tribune d'actualités