CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, Premier Site Avant-Gardiste d'Informations et de Promotion du Leadership des Jeunes de l'Afrique et du Monde | CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, L’Espace « Top-Médiatique » pour une Visibilité rayonnante de vos Produits, Marques, Activités, Œuvres et Services | RD Congo : l'opposant historique Etienne Tshisekedi a-t-il réalisé son rêve majeur ? | Immigration et Investissements en Afrique : les Chinois moins patrons et ouvriers à outrance pendant que les Occidentaux très largement patrons et rarement ouvriers | Kabila et Gbagbo : deux « Laurent » les plus controversés de l’histoire politique de l’Afrique noire? | MOIS DE L’HISTOIRE DES AFRO-AMÉRICAINS : MICHELLE ET BARACK OBAMA, MEILLEUR COUPLE DU QUINQUENNAT 2011-2016 | Massacre à grande échelle à Tshimbulu dans la province du Kasaï-Central en RD Congo: plus de 60 morts! | RD Congo : la MONUSCO condamne fermement les violences récurrentes dans les provinces du Kasaï | RD Congo/Bruxelles : Les familles biologique et politique d’Etienne Tshisekedi en conférence de presse ce lundi 13 février 2017 | RCA: la Minusca intervient en force contre une colonne de l'ex-mouvement rebelle « Seleka » | Gambie : départ en exil de Yahya Jammeh, après 22 ans de dictature | Par voie référendaire, les Suisses acceptent de faciliter la naturalisation des petits-enfants d’immigrés | Sondage « Élysée 2017 » : « Penelope gate » fragilise le candidat des Républicains (Droite francaise), François Fillon | Frank-Walter Steinmeier, le nouveau président allemand (poste essentiellement honorifique) | La Corée du Nord a tiré son premier missile depuis l'élection de Trump | MOIS DE L’HISTOIRE DES AFRO-AMÉRICAINS : MICHELLE ET BARACK OBAMA, MEILLEUR COUPLE DU QUINQUENNAT 2011-2016 | Parti Libéral du Canada/Québec : Cocktail de la Commission du multiculturalisme ce 17 février 2017 à la Plaza situé au 420, Sherbrooke-Ouest à Montréal Centre-ville (Métro Place des Arts) | Leadership féminin à grand impact : Mamie Selemona Lokota, plus qu’efficace et toujours en action au Québec! | Leadership féminin à grand impact : Kathia St-Victor, jeune entrepreneure, multi-visionnaire et fondatrice du Salon des Jeunes Entrepreneurs International | La 1ère édition du Programme Montréal-CAN (PROMONT-CAN/Gabon 2017) initié par « CTMT s.a.r.f. » et parrainé par l’Ambassade du Gabon au Canada, a été clôturée à l’espace Mushagalusa le 5 février 2017 sous la musique du Cameroun, Champion | Circulez plus rapidement dans les stations de Métro de Montréal et rattraper plus vite vos autobus de correspondance, en téléchargeant et utilisant l’application « GPEX-MÉTRO » de Montréal (GPEX-MÉTRO de Montréal) | FIL'ACTION, Partenaire sûr de l’entreprenariat et de la créativité africains à Montréal | NÉCROLOGIE : Décès inopiné de Maître BOKUMA ETIKE Nestor, avocat près la Cour d'Appel de Kinshasa/Gombe et Procureur général de la République honoraire. Paix éternelle à l’âme de l’Illustre disparu et condoléances à la famille éprouvée | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016 | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016 | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016

Grand témoignage

RD Congo : enlèvements, violences, harcèlement judiciaire et violation des droits toujours en pratique

Madame Ligie Monko avait été abandonnée, dans un lieu isolé, vers l’Université pédagogique nationale (UPN), dans la commune de Ngaliema

En date du 15 février 2019, presqu’au croisement des avenues du Flambeau et des Sénégalais, proche de la gare centrale, à Kinshasa, Madame Ligie Monko, alors qu’elle revenait de son travail aux environs de 18 heures, avait été enlevée par des personnes en uniforme de la Garde spéciale de la sécurité présidentielle qui l’avaient violemment embarquée dans la voiture où elle a été cagoulée et emmenée vers une destination inconnue.

Avec insistance, ces personnes voulaient obtenir de leur otage des informations sur un certain Paul Muzadi et sa famille avec qui elle avait partagé le même toit dans un passé récent. Après, un interrogatoire serré et un long moment de sévices corporels lui infligés par ses bourreaux, Madame Ligie Monko avait été abandonnée, dans un lieu isolé, vers l’Université pédagogique nationale (UPN), dans la commune de Ngaliema. Avec de nombreux impacts de coups et blessures, l’otage relâché avait réussi à entrer en contact avec quelques passants qui l’avaient aidée à rejoindre nuitamment sa famille dans la détresse. Des soins lui avaient été administrés en toute urgence. Durant tout le temps où elle était restée avec ces malfaiteurs, elle avait entendu un nom qui était revenu plusieurs fois dans les échanges entre ces derniers : c’est celui de François Batumike.

Des personnalités influentes des milieux politiques et d’affaires utilisant aux fins personnelles les éléments de la police et de l’armée en toute impunité

Face aux menaces de mort à répétition et la montée des règlements de compte politique par meurtre dont les hommes ordinaires sont victimes et proies de la part des personnalités influentes des milieux politiques et d’affaires utilisant aux fins personnelles les éléments de la police et de l’armée en toute impunité, beaucoup de sujets congolais ne peuvent que s’enfuir du pays.

Une autre illustration éloquente, c’est le cas de la politisation d’un simple conflit en immobilier « Affaire Moïse Katumbi et Alexandro Stoupi » se rapportant substantiellement au stellionat. Pour sa fermeté manifeste et sa probité morale dans l’exercice de sa profession, le juge Jacques Mbuyi Lukasu du Tribunal de Grande Instance de Lubumbashi qui devait présider l’audience de cette affaire inscrite en appel, avait été, dans la nuit du 18 au 19 juillet 2017, à la veille de la séance, à son domicile, criblé de huit balles à l’abdomen et à la fesse droite, d’une part, et fracturé à la tête à la suite de violents coups de bouteille, d’autre part. Ces assaillants étaient cagoulés, en tenue de la Garde spéciale de sécurité présidentielle (GSSP), maquillés en noir, armées des fusils et bouteilles. Selon l’Institut de Recherche en Droits Humains (IRDH), Jacques Mbuyi Lukasu qui paraît très attaché au respect des droits humains aurait renâclé d’endosser un « jugement préétabli ». Se fondant sur des informations en sa possession, cette ONG note que les agresseurs et les commanditaires « seraient extrêmement fâchés ». Au motif que le magistrat n’aurait pas cédé aux « menaces verbales » et autres « pressions ». 

Chose curieuse, en RD Congo, les enquêtes criminelles restent éternellement « en cours »

Difficilement, ce haut magistrat a été transféré, le 23 juillet 2018, à Johannesburg, en Afrique du Sud, pour des soins appropriés. Malheureusement, jusqu’au moment où est rédigé cet article, malgré l’intervention de haute portée humanitaire d’Amnistie Internationale, le juge Jacques Mbuyi Lukasu n’est jamais guéri de ce crime crapuleux : les séquelles physiques, physiologiques et psychologiques sont tellement importantes, profondes, remarquables et indélébiles. Chose curieuse, en RD Congo, les enquêtes criminelles restent éternellement « en cours ».

La tentative d’assassinat du juge Jacques Mbuyi Lukasu n’est pas sans rappeler le cas précédent vécu, sur la même « Affaire Moïse Katumbi et Alexandro Stoupi », au premier degré, par la juge Chantal Ramazani Wazuri du tribunal de Paix de Lubumbashi/Kamalondo qui avait jugé bon de s’enfuir du pays au lieu de prononcer un faux jugement. Elle vit présentement en asile dans un pays européen.

 


Retour à la liste

Tribune d'actualités