CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, Premier Site Avant-Gardiste d'Informations et de Promotion du Leadership des Jeunes de l'Afrique et du Monde | CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, L’Espace « Top-Médiatique » pour une Visibilité rayonnante de vos Produits, Marques, Activités, Œuvres et Services | Présidence de la RD Congo : Félix A. Tshilombo Tshisekedi a-t-il trahi le peuple congolais ou s'est lui-même livré à Joseph Kabila et associés ? | Immigration et Investissements en Afrique : les Chinois moins patrons et ouvriers à outrance pendant que les Occidentaux très largement patrons et rarement ouvriers | Kabila et Gbagbo : deux « Laurent » les plus controversés de l’histoire politique de l’Afrique noire? | SUIVEZ BIENTÔT MAX'ACHATS, LE JEU DES CONSOMMATEURS AVERTIS POUR UN DIVERTISSEMENT SAIN ET D'ÉPANOUISSEMENT EN RD CONGO ET À TRAVERS LE MONDE | Violences xénophobes en Afrique du Sud: comment sauvegarder l'image et l'esprit de ses 3 Prix Nobel de la Paix? | Élections fédérales au Canada: Justin Trudeau se réjouit de 600.000 emplois créés, du taux de chômage historiquement bas, de la meilleure qualité de vie pour les aînés | RD Congo/Bruxelles : Les familles biologique et politique d’Etienne Tshisekedi en conférence de presse ce lundi 13 février 2017 | RCA: la Minusca intervient en force contre une colonne de l'ex-mouvement rebelle « Seleka » | Gambie : départ en exil de Yahya Jammeh, après 22 ans de dictature | Par voie référendaire, les Suisses acceptent de faciliter la naturalisation des petits-enfants d’immigrés | Sondage « Élysée 2017 » : « Penelope gate » fragilise le candidat des Républicains (Droite francaise), François Fillon | Frank-Walter Steinmeier, le nouveau président allemand (poste essentiellement honorifique) | La Corée du Nord a tiré son premier missile depuis l'élection de Trump | MOIS DE L’HISTOIRE DES AFRO-AMÉRICAINS : MICHELLE ET BARACK OBAMA, MEILLEUR COUPLE DU QUINQUENNAT 2011-2016 | Parti Libéral du Canada/Québec : Cocktail de la Commission du multiculturalisme ce 17 février 2017 à la Plaza situé au 420, Sherbrooke-Ouest à Montréal Centre-ville (Métro Place des Arts) | Leadership féminin à grand impact : Mamie Selemona Lokota, plus qu’efficace et toujours en action au Québec! | Leadership féminin à grand impact : Kathia St-Victor, jeune entrepreneure, multi-visionnaire et fondatrice du Salon des Jeunes Entrepreneurs International | La 1ère édition du Programme Montréal-CAN (PROMONT-CAN/Gabon 2017) initié par « CTMT s.a.r.f. » et parrainé par l’Ambassade du Gabon au Canada, a été clôturée à l’espace Mushagalusa le 5 février 2017 sous la musique du Cameroun, Champion | Circulez plus rapidement dans les stations de Métro de Montréal et rattraper plus vite vos autobus de correspondance, en téléchargeant et utilisant l’application « GPEX-MÉTRO » de Montréal (GPEX-MÉTRO de Montréal) | FIL'ACTION, Partenaire sûr de l’entreprenariat et de la créativité africains à Montréal | NÉCROLOGIE : Décès inopiné de Maître BOKUMA ETIKE Nestor, avocat près la Cour d'Appel de Kinshasa/Gombe et Procureur général de la République honoraire. Paix éternelle à l’âme de l’Illustre disparu et condoléances à la famille éprouvée | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016 | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016 | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016

Grand témoignage

Rapatriement du corps d’Etienne Tshisekedi et remplacement de Mgr. Gérard Mulumba au diocèse de Mweka : la religion se mêle-t-elle de la politique ?

Depuis quand les Africains ont peur d’un mort?

Comme tous les RD Congolais le savent si bien, Étienne Tshisekedi wa Mulumba est décédé depuis le 1er février 2017 à Bruxelles (Belgique). Depuis lors, il y a toutes sortes de conjectures autour de l’organisation des obsèques à Kinshasa la Capitale de la République Démocratique du Congo (RDC). Même le gouvernement de Kinshasa qui ne l’avait jamais porté dans son « fort intérieur » - parce qu’il gênait l’action de Joseph Kabila et son gouvernement -, estime maintenant qu’il est temps d’honorer la mémoire de l’illustre disparu. L’avenir en dira mieux !

À suivre de près le dernier développement de cette situation, on a l’impression que même la famille biologique  est un peu dubitative sur la façon dont il faille organiser les obsèques à Kinshasa pour honorer l’opposant historique Étienne Tshisekedi wa Mulumba, président élu aux élections de 2011. Un exercice social et populaire pourtant naturelle et simple, à première vue.

Cependant, une question se pose : « Depuis quand les Africains ont peur d’un mort » ? Celui d’Etienne Tshisekedi inquiète pourtant le pouvoir hyper-armé de Joseph Kabila ainsi que l’opposition représenté par le Rassemblement des Forces politiques et sociales de l’opposition qui craint lui aussi qu’une fois Etienne Tshisekedi enterré, avec lui sera enterré l’accord global et inclusif de la Saint Sylvestre de 2016 signé à Kinshasa entre lui, la Majorité Présidentielle de Kabila, les membres de l’opposition présents aux discussions politiques à la Cité de l’Union Africaine dont l’Union pour la Nation Congolaise de l’inconstant Vital Kamerhe.

Le désormais évêque émérite déplore toute forme de récupération politique du pouvoir de Kinshasa autour des obsèques du défunt

Par coïncidence pure ou simple, jusqu’au 18 février 2017, Gérard Mulumba, frère biologique d’Étienne  Tshisekedi, était évêque du diocèse de Mweka. Il est parmi les personnes qui demandent, selon les vœux du défunt, des garanties du pouvoir de Kinshasa, afin que les obsèques soient organisées avec tous les honneurs et toute la dignité dus au rang et à la grandeur de ce politique exceptionnel. Le désormais évêque émérite déplore toute forme de récupération politique du pouvoir de Kinshasa autour des obsèques du défunt. Cette position tranchée n’aurait peut-être pas plu à Sa Sainteté le Pape à Vatican. Ainsi, le peuple RD Congolais, à majorité catholique du reste, se pose la question de savoir ce qui a bien pu motiver la décision de Sa Sainteté le Pape François, à travers la nonciature apostolique de Kinshasa (RDC), pendant la période de joutes politiques et sociales autour des pré-obsèques d’Étienne Tshisekedi: un communiqué signé à Kinshasa le 18 février 2017 « relève » l’évêque Gérard Mulumba de ses responsabilités vis-à-vis du diocèse de Mweka dans l’archidiocèse de Kananga - qu’il dirige depuis 1989 -, pour le remplacer par le Révérend Père Oscar Nkolo Kanowa.

Des spéculations tournent autour de deux questions suivantes : pourquoi ne pas attendre que Mgr. Gérard Mulumba, né le 8 juillet 1937, enterre d’abord son frère et transmette par la suite le portefeuille épiscopal à son successeur? Quelles sont les urgences prévalant dans le diocèse de Mweka qui exigent le remplacement de ce dernier pendant les jours les plus sombres de sa vie fraternelle, même si l’intéressé avait déjà de gré déposé sa démission au Saint-Siège, conformément au  droit canon qui impose aux évêques de donner leur démission à 75 ans?

Sur le terrain politique, cela équivaudrait à l’accélération des démarches liées au rapatriement du corps d’Etienne Tshisekedi au pays, au regard de l’influence et l’implication de Mgr. Gérard Mulumba jugé, dans cette affaire funéraire, intransigeant et encombrant par le gouvernement Samy Badibanga : il serait donc absurde que le serviteur de Dieu retourne au pays sans le corps de son frère décédé

Il convient de souligner que le Cardinal Laurent Monsengwo, aujourd’hui âgé de 77 ans révolus, aurait aussi rendu sa démission et attendrait la réaction du Pape pour prendre congé de l’Archevêché de Kinshasa. Un autre cas similaire est signalé au diocèse de Papeete en Tahiti, dans la Polynésie française, où Monseigneur Hubert Coppenrath a été remplacé par le Révérend Père Jean-Pierre Cottanceau six ans après avoir donné sa démission en 2005.

En effet, la décision portant remplacement de Mgr. Gérard Mulumba laisse croire dans l’opinion que l’église catholique invite tacitement ce dernier à retourner vite au pays en vue des préparatifs du transfert du portefeuille épiscopal du diocèse de Mweka au nouveau promu. Sur le terrain politique, cela équivaudrait à l’accélération des démarches liées au rapatriement du corps d’Etienne Tshisekedi au pays, au regard de l’influence et l’implication de Mgr. Gérard Mulumba jugé, dans cette affaire funéraire, intransigeant et encombrant par le gouvernement Samy Badibanga : il serait donc absurde que le serviteur de Dieu retourne au pays sans le corps de son frère décédé depuis près de trois semaines, à Bruxelles, en Belgique. Lui qui, au mon de la famille du défunt, troquait sa mitre à la « toque du léopard » pour exhorter, le 13 février 2017 dernier, la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) à accélérer les négociations sur l’exécution de l’accord du 31 décembre.

Vatican pouvait bien attendre que l’intéressé pût d’abord enterrer son frère et clôturer le deuil

Grosso modo, les populations congolaises s’interrogent valablement sur son prétendu sort. Car il constate que même les églises et les hommes de Dieu puissants dans ce monde s’érigent aussi en obstacle à l’émergence d’une société juste, équitable et démocratique en RDC, ce grand pays jouant encore un rôle important sur l’avancée du catholicisme à travers le continent africain.

Il semble possible que Mgr. Gérard Mulumba ait été remplacé conformément aux textes régissant l’organisation et le fonctionnement de l’église catholique, mais n’empêche que Vatican pouvait bien attendre que l’intéressé pût d’abord enterrer son frère et clôturer le deuil.


Retour à la liste

Tribune d'actualités