CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, Premier Site Avant-Gardiste d'Informations et de Promotion du Leadership des Jeunes de l'Afrique et du Monde | CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, L’Espace « Top-Médiatique » pour une Visibilité rayonnante de vos Produits, Marques, Activités, Œuvres et Services | Présidence de la RD Congo : Félix A. Tshilombo Tshisekedi a-t-il trahi le peuple congolais ou s'est lui-même livré à Joseph Kabila et associés ? | Immigration et Investissements en Afrique : les Chinois moins patrons et ouvriers à outrance pendant que les Occidentaux très largement patrons et rarement ouvriers | Kabila et Gbagbo : deux « Laurent » les plus controversés de l’histoire politique de l’Afrique noire? | SUIVEZ BIENTÔT MAX'ACHATS, LE JEU DES CONSOMMATEURS AVERTIS POUR UN DIVERTISSEMENT SAIN ET D'ÉPANOUISSEMENT EN RD CONGO ET À TRAVERS LE MONDE | Violences xénophobes en Afrique du Sud: comment sauvegarder l'image et l'esprit de ses 3 Prix Nobel de la Paix? | Élections fédérales au Canada: Justin Trudeau se réjouit de 600.000 emplois créés, du taux de chômage historiquement bas, de la meilleure qualité de vie pour les aînés | RD Congo/Bruxelles : Les familles biologique et politique d’Etienne Tshisekedi en conférence de presse ce lundi 13 février 2017 | RCA: la Minusca intervient en force contre une colonne de l'ex-mouvement rebelle « Seleka » | Gambie : départ en exil de Yahya Jammeh, après 22 ans de dictature | Par voie référendaire, les Suisses acceptent de faciliter la naturalisation des petits-enfants d’immigrés | Sondage « Élysée 2017 » : « Penelope gate » fragilise le candidat des Républicains (Droite francaise), François Fillon | Frank-Walter Steinmeier, le nouveau président allemand (poste essentiellement honorifique) | La Corée du Nord a tiré son premier missile depuis l'élection de Trump | MOIS DE L’HISTOIRE DES AFRO-AMÉRICAINS : MICHELLE ET BARACK OBAMA, MEILLEUR COUPLE DU QUINQUENNAT 2011-2016 | Parti Libéral du Canada/Québec : Cocktail de la Commission du multiculturalisme ce 17 février 2017 à la Plaza situé au 420, Sherbrooke-Ouest à Montréal Centre-ville (Métro Place des Arts) | Leadership féminin à grand impact : Mamie Selemona Lokota, plus qu’efficace et toujours en action au Québec! | Leadership féminin à grand impact : Kathia St-Victor, jeune entrepreneure, multi-visionnaire et fondatrice du Salon des Jeunes Entrepreneurs International | La 1ère édition du Programme Montréal-CAN (PROMONT-CAN/Gabon 2017) initié par « CTMT s.a.r.f. » et parrainé par l’Ambassade du Gabon au Canada, a été clôturée à l’espace Mushagalusa le 5 février 2017 sous la musique du Cameroun, Champion | Circulez plus rapidement dans les stations de Métro de Montréal et rattraper plus vite vos autobus de correspondance, en téléchargeant et utilisant l’application « GPEX-MÉTRO » de Montréal (GPEX-MÉTRO de Montréal) | FIL'ACTION, Partenaire sûr de l’entreprenariat et de la créativité africains à Montréal | NÉCROLOGIE : Décès inopiné de Maître BOKUMA ETIKE Nestor, avocat près la Cour d'Appel de Kinshasa/Gombe et Procureur général de la République honoraire. Paix éternelle à l’âme de l’Illustre disparu et condoléances à la famille éprouvée | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016 | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016 | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016

Grand témoignage

Dialogue intercongolais/ version CENCO : vers un Diktat et un nouveau complot politique contre le peuple

Les sénateurs corrupteurs et les députés provinciaux corrompus de janvier 2007 espèrent totaliser six ans de fonctions parlementaires sans mandat du peuple!

D’après le compte rendu de la CENCO, en dépit de profondes dissonances de vue entre la Majorité présidentielle nouvellement élargie et le Rassemblement, les négociations directes ont dégagé quelques points de compromis dont la récurrente recette politique « partage équitable et équilibré du pouvoir », le maintien de Joseph Kabila à la tête du pays et de tous ses complices glisseurs du parlement et des Assemblées provinciales. Ainsi, les sénateurs corrupteurs  et les députés provinciaux corrompus de janvier 2007 espèrent totaliser six ans de fonctions parlementaires sans mandat du peuple : une première dans l’histoire contemporaine de l’après seconde guerre mondiale! Ce triste constant implique deux questions fondamentales.

Primo, pourquoi pas donner encore 5 ou 10 ans à Joseph Kabila dont le maintien au pouvoir par la classe politique révèle l’application du principe honteux de gestion des affaires publiques « On ne change pas l’équipe qui perd » et illustre à suffisance la maxime de Jean de La Fontaine « La loi du plus fort est toujours la meilleure »?

Secundo, pourquoi réserver une prime de gestion spéciale à une personne qui a trahi remarquablement la nation (1) en multipliant sciemment des zones de tensions et des guerres de toute nature, (2) en retardant volontairement la tenue des élections et priver l’aimable peuple congolais de son droit de choisir librement à une intervalle régulière  ses représentants ou ses dirigeants, (3) en perturbant le cycle électoral débouchant sur un parlement hybride constitué des députés nationaux issus des élections de novembre 2011 et un sénat plus que glisseur émanant des élections hautement marchandées de janvier 2007 de la suite des élections de 2006, (4) en occasionnant la malgouvernace à tous les niveaux administratifs de l’État et à tous les secteurs d’activités,  et (5) en ruinant l’économie nationale au profit de l’accumulation barbare et exponentielle des intérêts égoïstes et familiaux constituant entre autres, selon l’agence Bloomberg, un vaste empire économique estimé à des centaines de millions de dollars par voie de création de plus de 70 entreprises et d’acquisitions de 120 permis miniers au moment où 90% des habitants survivent avec moins de 1,25 dollar par jour?

Un appel pathétique est lancée à tous les Congolaises et Congolais résidant au pays et à l’étranger, de se constituer en véritable Front populaire pour la République, afin d’étouffer dans l’œuf cet « Accord-diktat » sous les hospices de la CENCO qui humilie le peuple congolais et crache sur ses précieux compatriotes tombés les 19 et 20 septembre 2016 avec à la main un carton jaune et baignant dans le sang symbolisant l’usage irréversible du carton rouge contre Joseph Kabila lundi 19 décembre 2016 à minuit

Considérant la confirmation de la traitrise, de la cupidité et de l’égoïsme de la classe politique, en général, et de l’opposition politique ou le Rassemblement, en particulier, un appel pathétique est lancée à tous les Congolaises et Congolais résidant au pays et à l’étranger, de se constituer en véritable Front populaire pour la République, afin d’étouffer dans l’œuf cet « Accord-diktat » sous les hospices de la CENCO qui humilie le peuple congolais et crache sur ses précieux compatriotes tombés les 19 et 20 septembre 2016 avec à la main un carton jaune et baignant dans le sang symbolisant l’usage irréversible du carton rouge contre Joseph Kabila lundi 19 décembre 2016 à minuit. Constitutionnellement, la RD Congo est un pays laïc et ne peut fonctionner en mode, en usages et en inspirations médiévaux

Le Front populaire pour la République se donnera spécialement le devoir patriotique d’arracher page par page ce projet d’Accord-Diktat et le réduire en cendres, dès les premières secondes du 20 décembre 2016, au nom de la souveraineté effective, de la dignité, de la fierté, de la liberté et de la grandeur du peuple congolais. Ainsi, par le Collectif pour le Renouveau du Congo (CRC) qui appuiera le Front populaire pour la République, tous les Congolaises et congolais avertis saisiront cette occasion pour soustraire leurs noms, leurs corps, leurs esprits et leur participation de l’ignorance collective et des pages les plus honteuses et humiliantes de l’histoire politique de la RD Congo de 1960 à ce jour.

Garder à la tête du pays Joseph Kabila, potentiel et favori usager de la force publique contre les populations congolaises,  équivaut à admettre et sponsoriser le recours à la force et à la violence par tout congolais ou tout groupe de congolais

Par le dialogue, le classe politique et les forces vives devraient simplement (1) procéder à l’état des lieux des institutions de la République avant la démission de toutes les institutions découlant des élections corrompues de 2006-2007 et 2011, (2) obtenir la démission de toutes les institutions actuelles, notamment la départ en douceur de Joseph Kabila dont la qualité de sénateur à vie est garantie par la constitution, Conclure un accord politique pour la gestion consensuelle de la transition sans Joseph Kabila comme président et (3) élaborer un nouveau calendrier électoral plus réaliste.

Garder à la tête du pays Joseph Kabila, potentiel et favori usager de la force publique contre les populations congolaises,  équivaut à admettre et sponsoriser le recours à la force et à la violence par tout congolais ou tout groupe de congolais. Ce qui constitue dangereusement un facteur d’instabilité du pays et de propension du terrorisme à l’échelle régionale et mondiale. La communauté internationale est ici sérieusement interpellée, afin que le processus démocratique en RD Congo  ne reste pas constamment en état de recul et d’immaturité.

 


Retour à la liste

Tribune d'actualités