CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, Premier Site Avant-Gardiste d'Informations et de Promotion du Leadership des Jeunes de l'Afrique et du Monde | CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, L’Espace « Top-Médiatique » pour une Visibilité rayonnante de vos Produits, Marques, Activités, Œuvres et Services | RD Congo : l'opposant historique Etienne Tshisekedi a-t-il réalisé son rêve majeur ? | Immigration et Investissements en Afrique : les Chinois moins patrons et ouvriers à outrance pendant que les Occidentaux très largement patrons et rarement ouvriers | Kabila et Gbagbo : deux « Laurent » les plus controversés de l’histoire politique de l’Afrique noire? | MOIS DE L’HISTOIRE DES AFRO-AMÉRICAINS : MICHELLE ET BARACK OBAMA, MEILLEUR COUPLE DU QUINQUENNAT 2011-2016 | Massacre à grande échelle à Tshimbulu dans la province du Kasaï-Central en RD Congo: plus de 60 morts! | RD Congo : la MONUSCO condamne fermement les violences récurrentes dans les provinces du Kasaï | RD Congo/Bruxelles : Les familles biologique et politique d’Etienne Tshisekedi en conférence de presse ce lundi 13 février 2017 | RCA: la Minusca intervient en force contre une colonne de l'ex-mouvement rebelle « Seleka » | Gambie : départ en exil de Yahya Jammeh, après 22 ans de dictature | Par voie référendaire, les Suisses acceptent de faciliter la naturalisation des petits-enfants d’immigrés | Sondage « Élysée 2017 » : « Penelope gate » fragilise le candidat des Républicains (Droite francaise), François Fillon | Frank-Walter Steinmeier, le nouveau président allemand (poste essentiellement honorifique) | La Corée du Nord a tiré son premier missile depuis l'élection de Trump | MOIS DE L’HISTOIRE DES AFRO-AMÉRICAINS : MICHELLE ET BARACK OBAMA, MEILLEUR COUPLE DU QUINQUENNAT 2011-2016 | Parti Libéral du Canada/Québec : Cocktail de la Commission du multiculturalisme ce 17 février 2017 à la Plaza situé au 420, Sherbrooke-Ouest à Montréal Centre-ville (Métro Place des Arts) | Leadership féminin à grand impact : Mamie Selemona Lokota, plus qu’efficace et toujours en action au Québec! | Leadership féminin à grand impact : Kathia St-Victor, jeune entrepreneure, multi-visionnaire et fondatrice du Salon des Jeunes Entrepreneurs International | La 1ère édition du Programme Montréal-CAN (PROMONT-CAN/Gabon 2017) initié par « CTMT s.a.r.f. » et parrainé par l’Ambassade du Gabon au Canada, a été clôturée à l’espace Mushagalusa le 5 février 2017 sous la musique du Cameroun, Champion | Circulez plus rapidement dans les stations de Métro de Montréal et rattraper plus vite vos autobus de correspondance, en téléchargeant et utilisant l’application « GPEX-MÉTRO » de Montréal (GPEX-MÉTRO de Montréal) | FIL'ACTION, Partenaire sûr de l’entreprenariat et de la créativité africains à Montréal | NÉCROLOGIE : Décès inopiné de Maître BOKUMA ETIKE Nestor, avocat près la Cour d'Appel de Kinshasa/Gombe et Procureur général de la République honoraire. Paix éternelle à l’âme de l’Illustre disparu et condoléances à la famille éprouvée | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016 | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016 | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016

Grand témoignage

Triple attentat de Belgique : un monde irrémédiablement incertain ou vers un dialogue social international?

Après que Paris et la banlieue parisienne de Saint-Denis aient été frappées par une série d’attaques terroristes en France, c’est au tour de Bruxelles, la capitale européenne et belge, d’être frappé par un triple attentat: deux attaques à l’aéroport de Zaventem et une autre dans le métro de Molenbeek à Bruxelles faisant au total 34 morts et plus de 200 blessés. Ces attaques ont été revendiquées par l’État Islamique qui serait une organisation armée terroriste islamiste, d’idéologie salafiste djihadiste qui a proclamée le 29 juin 2014 l’instauration d’un califat sur les territoires qu’il contrôle. C’est une situation qui terrorise tout le monde et ce dernier se sent de plus en plus en insécurité car les modes opératoires « à plusieurs variables » de l’État Islamique reste méconnu ou du moins n’est pas encore maîtrisé par les puissances mondiales dont les États-Unis, la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, le Canada, la Belgique, ainsi que les Nations Unies.

Loin de se focaliser sur les faits connus sur lesquels tous les médias du monde focalisent leur attention, « Cent Tambours Mille Trompettes » (CTMT) se livre ici à une réflexion qui pourrait conduire le monde vers un début de solutions. CTMT ne prend nullement position mais essaie de scruter des questions essentielles car le monde devient de plus en incertain, notamment en matière de sécurité et de paix. Il y va de la responsabilité commune de réfléchir et trouver des solutions qui garantissent notre avenir commun et radieux.

Premièrement, l’État Islamique est présenté comme une organisation armée. Comment se fait-il que toutes les intelligentsias des pays développés réunis sont incapables de localiser cette pieuvre qui court à tous les coins du monde? Géographiquement, l’État Islamique se situe entre l’ancien Irak de Saddham Hussein et la Syrie de Bashar al-Assad, une région où il n’existe quasiment pas d’usines qui fabriquent des armes toutes dimensions confondues. Dès lors, il est clair que l’État Islamique doit avoir des filières dans les pays développés, ce qui n’est plus à démontrer. Mais ce qui est incompréhensible, c’est que les intelligentsias les plus puissantes du monde ne sont pas capables de retracer tous les sites d’approvisionnement en armes et produits chimiques qui leur permettent de tuer des innocents à travers le monde.   

Deuxièmement, il y a toutes les questions sécuritaires au niveau des aéroports et des métros, mais aussi certains endroits publics. Londres, Paris, Bruxelles, Nairobi en ont tous payé le prix à un moment ou un autre des attaques terroristes. Si le cas de Nairobi peut être expliqué par des dispositifs de sécurité qui restent poreux faute des moyens financiers faramineux à investir dans le domaine de la sécurité, on ne peut simplement pas comprendre que les intelligentsias des pays développés ne soient capables de déjouer que quelques attentats, livrant ainsi à la mort de nombreux innocents lorsque les terroristes arrivent à percer les forteresses sécuritaires. À ce niveau, certaines questions se posent. Les intelligentsias internes et externes sont-elles mal équipées ou ne peuvent-elles pas contrôler les attaques terroristes? Si elles sont bien équipées et devraient être capables de dénicher la pieuvre de l’État Islamique, peut-on penser que les intelligentsias des pays seraient-elles infiltrées de l’intérieur pour que ces terroristes soient capables de passer toutes les barrières sans que tous les instruments sophistiqués ainsi que tout le personnel formé dans les meilleures conditions se perdent tout simplement dans les méandres de l’État Islamique? Le cas de l’aéroport de Zaventem à Bruxelles est on peut plus évocateur de cette hypothèse d’infiltration qui aurait conduit à la mort d’hommes. On peut apercevoir les trois activistes de l’État Islamique en train de continuer les conversations sur leurs plans macabres dans l’enceinte de l’aéroport. Assez surprenant!

Troisièmement! “Et si Mahomet était vivant” : loin l’idée de faire une caricature de Mahomet pour ne pas irriter davantage les membres révolutionnaires de l’État Islamique, CTMT se pose simplement la question de savoir si Mahomet pouvait accepter ou tolérer tous ces crimes contre l’humanité en tuant les innocents. Il est inadmissible voire injuste que des innocents à travers le monde soient tués au nom de la religion, parce qu’ils ne sont pas de la même religion ou vivent dans des pays supposés être des “ennemis” de l’État Islamique. CTMT dit tout simplement que c’est injuste et inadmissible puisque seul “Dieu est habileté à mettre un terme à la vie humaine”. Personne même pas le prophète Mahomet n’est habileté à le faire. Alors pourquoi tant des carnages, des tueries, des blesses au nom de la religion? Une chose est certaine, il y a beaucoup de musulmans à travers le monde qui sont des hommes et des femmes épris de paix et de justice, indépendamment de tout le rejet et la haine qu’ils subissent à travers le monde au nom de la religion. Tout homme comporte une partie de “paix” dans son âme intérieure.

Quatrièmement, le monde devient de plus en plus incertain et haineux : les hommes se rejettent, au nom de la religion ou de la justice. Que faire? Nous ne devons pas attendre que les choses s’empirent. CTMT suggère qu’il y ait un sommet international sur les pourparlers de paix sous l’égide des Nations Unies avant que le monde ne sombre dans un chaos total et que les carnages humains ne soient plus dangereux. Les dirigeants des puissances occidentales (États-Unis, Royaume-Uni, Belgique, France, Allemagne, Russie, Canada, Japon) doivent avoir le courage institutionnel d’écouter les aigris terroristes qui tuent sans cœur. C’est loin d’être une “faiblesse”, au contraire c’est un choix sérieux pour construire une paix plus durable. Jusques à quand allons-nous supporter que des innocents à travers le monde soient tués, massacrés, blessés, qu’ils perdent bras et jambes et deviennent des indigents à la merci d’une société qui ne reconnaîtra pas leur histoire?

Cette attitude doit être justifiée par la nature diffuse de l’ennemi commun “l’État Islamique”. Personne n’en connaît la vraie nature sinon l’aurait-on déjà localisé et anéanti. Oui, les grands de ce monde marchent avec les assurances qu’ils soient capables de “neutraliser" l’État Islamique. Mais avant qu’ils ne l’aient neutralisé, ce sont les innocents qui meurent chaque fois que les attentats sont réussis aux États-Unis, en France, en Belgique, au Royame-Uni, au Canada, et ailleurs dans le monde.

CTMT lance également un message à l’État Islamique pour leur dire qu’il se trompe simplement de cible. S’ils pensent qu’ils sont victimes des injustices dans leurs pays et ailleurs dans le monde. Ce ne sont pas ces innocents qui prennent les décisions. Dès lors, ces tueries et carnages ne constituent pas la meilleure voie pour bâtir une paix durable dans le monde. Dialoguer et se faire écouter et écouter les autres est certainement plus gagnant. 

Zacharie Tsala Dimbuene Phd


Retour à la liste

Tribune d'actualités