CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, Premier Site Avant-Gardiste d'Informations et de Promotion du Leadership des Jeunes de l'Afrique et du Monde | CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, L’Espace « Top-Médiatique » pour une Visibilité rayonnante de vos Produits, Marques, Activités, Œuvres et Services | Présidence de la RD Congo : Félix A. Tshilombo Tshisekedi a-t-il trahi le peuple congolais ou s'est lui-même livré à Joseph Kabila et associés ? | Immigration et Investissements en Afrique : les Chinois moins patrons et ouvriers à outrance pendant que les Occidentaux très largement patrons et rarement ouvriers | Kabila et Gbagbo : deux « Laurent » les plus controversés de l’histoire politique de l’Afrique noire? | SUIVEZ BIENTÔT MAX'ACHATS, LE JEU DES CONSOMMATEURS AVERTIS POUR UN DIVERTISSEMENT SAIN ET D'ÉPANOUISSEMENT EN RD CONGO ET À TRAVERS LE MONDE | Violences xénophobes en Afrique du Sud: comment sauvegarder l'image et l'esprit de ses 3 Prix Nobel de la Paix? | Élections fédérales au Canada: Justin Trudeau se réjouit de 600.000 emplois créés, du taux de chômage historiquement bas, de la meilleure qualité de vie pour les aînés | RD Congo/Bruxelles : Les familles biologique et politique d’Etienne Tshisekedi en conférence de presse ce lundi 13 février 2017 | RCA: la Minusca intervient en force contre une colonne de l'ex-mouvement rebelle « Seleka » | Gambie : départ en exil de Yahya Jammeh, après 22 ans de dictature | Par voie référendaire, les Suisses acceptent de faciliter la naturalisation des petits-enfants d’immigrés | Sondage « Élysée 2017 » : « Penelope gate » fragilise le candidat des Républicains (Droite francaise), François Fillon | Frank-Walter Steinmeier, le nouveau président allemand (poste essentiellement honorifique) | La Corée du Nord a tiré son premier missile depuis l'élection de Trump | MOIS DE L’HISTOIRE DES AFRO-AMÉRICAINS : MICHELLE ET BARACK OBAMA, MEILLEUR COUPLE DU QUINQUENNAT 2011-2016 | Parti Libéral du Canada/Québec : Cocktail de la Commission du multiculturalisme ce 17 février 2017 à la Plaza situé au 420, Sherbrooke-Ouest à Montréal Centre-ville (Métro Place des Arts) | Leadership féminin à grand impact : Mamie Selemona Lokota, plus qu’efficace et toujours en action au Québec! | Leadership féminin à grand impact : Kathia St-Victor, jeune entrepreneure, multi-visionnaire et fondatrice du Salon des Jeunes Entrepreneurs International | La 1ère édition du Programme Montréal-CAN (PROMONT-CAN/Gabon 2017) initié par « CTMT s.a.r.f. » et parrainé par l’Ambassade du Gabon au Canada, a été clôturée à l’espace Mushagalusa le 5 février 2017 sous la musique du Cameroun, Champion | Circulez plus rapidement dans les stations de Métro de Montréal et rattraper plus vite vos autobus de correspondance, en téléchargeant et utilisant l’application « GPEX-MÉTRO » de Montréal (GPEX-MÉTRO de Montréal) | FIL'ACTION, Partenaire sûr de l’entreprenariat et de la créativité africains à Montréal | NÉCROLOGIE : Décès inopiné de Maître BOKUMA ETIKE Nestor, avocat près la Cour d'Appel de Kinshasa/Gombe et Procureur général de la République honoraire. Paix éternelle à l’âme de l’Illustre disparu et condoléances à la famille éprouvée | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016 | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016 | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016

Grand témoignage

Burundi : Sans contrôle des médias publics, putsch quasi impossible!

La seule façon d’y rester légalement est de modifier, contre la volonté populaire, la constitution du pays, notamment son article 96 de la constitution de 2005 

Pierre Nkurunziza, né le 18 décembre 1963, est Président du Burundi depuis le 26 août 2005 pour un premier mandat. Il est réélu en juin 2010 pour un deuxième et dernier mandat, selon la Constitution du mandat. Comme la plupart des Présidents africains, il veut s’accrocher au pouvoir. La seule façon d’y rester légalement est de modifier, contre la volonté populaire, la constitution du pays, notamment son article 96 de la constitution de 2005 qui stipule que le Président de la République est élu au suffrage universel pour une durée de 5 ans, renouvelable une fois.

Mécontente, la population essaie de manifester depuis la fin du mois d’avril 2015, comme d’ailleurs dans tous les pays d’Afrique subsaharienne où les Présidents s’adonnent à cœur à cet exercice ignoble. Citons la République du Congo, la République Démocratique du Congo, le Bénin, le Burkina Faso, le Rwanda, l’Ouganda, etc. Les formes diffèrent, mais la finalité reste identique : se maintenir au pouvoir même en l’absence d’un bilan politique, économique et social, et même culturel.

Il a fallu deux jours aux militaires loyalistes pour reprendre le contrôle total de Bujumbura, la Capitale du Burundi; et ainsi voir le retour du Président Pierre Nkurunziza

Quant à Pierre Nkurunziza, son scénario ressemble de peu au style du Feu Maréchal Mobutu Sese Seko, de 1965 à 1990. En effet, alors qu’il est en déplacement pour une réunion de travail en Tanzanie, un pseudo coup d’État organisé par le général Godefroid Niyombare éclate aux grandes liesses de la population du Burundi. Il a fallu deux jours aux militaires loyalistes pour reprendre le contrôle total de Bujumbura, la Capitale du Burundi; et ainsi voir le retour du Président Pierre Nkurunziza. Dans la foulée, les militaires putschistes sont arrêtés ou ils se rendent volontairement.

Analyse des faits

Les coups d’État sont une pratique courante dans les pays des Grands Lacs (République Démocratique du Congo, Ouganda, Burundi, et Rwanda). Le schéma est aussi vieux qu’il ne le paraît. Un coup d’État est proclamé par des militaires faiblement armés et incapables de faire face à l’armée loyaliste. Puis, les militaires putschistes sont arrêtés, condamnés ou tués, selon le cas.

Autres faits qui font penser à un simulacre de coup d’État : C’est le fait que le coup d’État soit annoncé sur une radio privée. Un coup d’État bien planifié ne peut laisser à l’abri les médias de l’État pour se rabattre sur une radio privée. Cela prouve à suffisance que les points stratégiques de Bujumbura la capitale, échappaient totalement au contrôle des putschistes, comme preuve de l’amateurisme des militaires putschistes. Ainsi, le coup d’État était d’avance voué à l’échec.  

Il faut que les politiciens africains apprennent à s’élever comme « Hommes d’État » et rechercher plutôt l’intérêt supérieur de leurs nations au lieu de s’accrocher au pouvoir même en l’absence des bilans élogieux

L’objectif ultime de tous ces stratagèmes est de semer la peur dans la population générale qui a tenté de manifester son ras-le-bol contre un régime sanguinaire et incapable de trouver des solutions aux problèmes de son peuple. La peur intériorisée permet ainsi à Pierre Nkurunziza et sa clique de changer la Constitution sans que la population puisse froncer. Une fois la constitution modifiée, il pourra ainsi se maintenir au pouvoir. Sans surprise, les Constitutions africaines sont sujettes à des interprétations diverses. Par exemple, les partisans de Pierre Nkurunziza estiment que son premier mandat, celui de 2005, ne devrait pas être pris en compte; ce qui justifierait qu’il soit légitime pour Nkurunziza et sa clique de briguer un troisième mandat.  Cet argument ne résiste pas à l’analyse. Si tel est le cas, pourquoi alors Nkurunziza chercherait-il à modifier l’article 96 de la Constitution pour demeurer au pouvoir? À toutes ces questions, Nkurunziza et sa clique restent silencieux. Il faut que les politiciens africains apprennent à s’élever comme « Hommes d’État » et rechercher plutôt l’intérêt supérieur de leurs nations au lieu de s’accrocher au pouvoir même en l’absence des bilans élogieux. 


Retour à la liste

Tribune d'actualités