CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, Premier Site Avant-Gardiste d'Informations et de Promotion du Leadership des Jeunes de l'Afrique et du Monde | CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, L’Espace « Top-Médiatique » pour une Visibilité rayonnante de vos Produits, Marques, Activités, Œuvres et Services | RD Congo : l'opposant historique Etienne Tshisekedi a-t-il réalisé son rêve majeur ? | Immigration et Investissements en Afrique : les Chinois moins patrons et ouvriers à outrance pendant que les Occidentaux très largement patrons et rarement ouvriers | Kabila et Gbagbo : deux « Laurent » les plus controversés de l’histoire politique de l’Afrique noire? | MOIS DE L’HISTOIRE DES AFRO-AMÉRICAINS : MICHELLE ET BARACK OBAMA, MEILLEUR COUPLE DU QUINQUENNAT 2011-2016 | Massacre à grande échelle à Tshimbulu dans la province du Kasaï-Central en RD Congo: plus de 60 morts! | RD Congo : la MONUSCO condamne fermement les violences récurrentes dans les provinces du Kasaï | RD Congo/Bruxelles : Les familles biologique et politique d’Etienne Tshisekedi en conférence de presse ce lundi 13 février 2017 | RCA: la Minusca intervient en force contre une colonne de l'ex-mouvement rebelle « Seleka » | Gambie : départ en exil de Yahya Jammeh, après 22 ans de dictature | Par voie référendaire, les Suisses acceptent de faciliter la naturalisation des petits-enfants d’immigrés | Sondage « Élysée 2017 » : « Penelope gate » fragilise le candidat des Républicains (Droite francaise), François Fillon | Frank-Walter Steinmeier, le nouveau président allemand (poste essentiellement honorifique) | La Corée du Nord a tiré son premier missile depuis l'élection de Trump | MOIS DE L’HISTOIRE DES AFRO-AMÉRICAINS : MICHELLE ET BARACK OBAMA, MEILLEUR COUPLE DU QUINQUENNAT 2011-2016 | Parti Libéral du Canada/Québec : Cocktail de la Commission du multiculturalisme ce 17 février 2017 à la Plaza situé au 420, Sherbrooke-Ouest à Montréal Centre-ville (Métro Place des Arts) | Leadership féminin à grand impact : Mamie Selemona Lokota, plus qu’efficace et toujours en action au Québec! | Leadership féminin à grand impact : Kathia St-Victor, jeune entrepreneure, multi-visionnaire et fondatrice du Salon des Jeunes Entrepreneurs International | La 1ère édition du Programme Montréal-CAN (PROMONT-CAN/Gabon 2017) initié par « CTMT s.a.r.f. » et parrainé par l’Ambassade du Gabon au Canada, a été clôturée à l’espace Mushagalusa le 5 février 2017 sous la musique du Cameroun, Champion | Circulez plus rapidement dans les stations de Métro de Montréal et rattraper plus vite vos autobus de correspondance, en téléchargeant et utilisant l’application « GPEX-MÉTRO » de Montréal (GPEX-MÉTRO de Montréal) | FIL'ACTION, Partenaire sûr de l’entreprenariat et de la créativité africains à Montréal | NÉCROLOGIE : Décès inopiné de Maître BOKUMA ETIKE Nestor, avocat près la Cour d'Appel de Kinshasa/Gombe et Procureur général de la République honoraire. Paix éternelle à l’âme de l’Illustre disparu et condoléances à la famille éprouvée | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016 | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016 | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016

Grand témoignage

Contre Koffi Olomide, Papa Wemba crache sur les statuts de Lions Club International!

"…Je ne parle pas avec mes lèvres, mais je parle là avec mon cœur. Aujourd’hui, j’enterre cette hache de guerre. Et, que vive les Lions! Merci "

Les mélomanes congolais ont suivi en images la brève cérémonie de réconciliation entre Papa Wemba et Koffi Olomide, sous l’initiative de Me Vincent Gomez, le 27 avril 2015, à l’hôtel Memling, en plein centre-ville de Kinshasa. Prenant la parole, Papa Wemba avait déclaré ce qui suit : «…Je ne parle pas avec mes lèvres, mais je parle là avec mon cœur. Aujourd’hui, j’enterre cette hache de guerre. Et, que vive les Lions! Merci ». A son tour, Koffi Olomide, nouvellement intronisé, témoigne : «je tâcherai, d’abord, d’être digne de la confiance de Vincent [Vincent Gomez] mon ami, de l’honorer. Parce que c’est lui qui m’a expliqué le Lionnisme, qui m’a convaincu et ça m’a donné vraiment l’envie.  Je suis ici parce que j’ai envie d’être parmi vous». En moins de quelques heures, ces images avaient fait le tour du monde, avec des milliers de visionnements sur le net : un acte très apprécié par l’opinion congolaise et internationale.

« Cent Tambours Mille Trompettes » interdit à l’opinion, en général, et aux mélomanes, en particulier, de croire que Papa Wemba est porteur de deux cœurs. Naturellement, il n’en a qu’un seul, comme tout homme…

Cependant, contre toute attente, Papa Wemba a viré à 180 degrés pour remettre en cause, dans une vidéo de 4 minutes 52 secondes, les déclarations qu’il avait faites avec son cœur, alors tout son cœur : « Chers amis, il n’en est pas question. Une réconciliation ne peut pas se faire de cette façon-là. Naza mwana mukie te…J’ai vu un texto arrivé et C’est Me Vincent Gomez qui m’invitait le rejoindre à l’hôtel Memling, juste après la manifestation qui avait eu lieu au Grand Hôtel. Je suis arrivé en lieu du RDV et ma grande surprise était   vraiment tous les amis lions étaient à table en train de manger. J’ai fait comme eux. Or c’était l’intronisation, parce que nous avons reçu un nouvel ami dans Lions Club. Et c’était sa présentation au vu et au su de tous les amis. Il fallait accepter parce que la devise de Lions Club, c’est « aime ton prochain comme tu t’aimes toi-même et ne pas se servir ». Il ne s’agit pas de la réconciliation entre Koffi Olomide et moi. Ça n’a rien avoir de bout en bout. Je crie haut et fort. Je ne peux pas moi me réconcilier avec lui comme ça, aussi facilement. Jamais de la vie. Que tous les fanatiques s’apaisent. Que tous les fanatiques qui soutiennent l’artiste que je suis s’apaisent. C’est vrai, c’est mon égo. Ne dit-on pas  que le pardon illumine tout?  C’est  vrai. Je le sais. C’est ce que j’ai toujours dit. C’est ce que j’ai toujours fait. Mais me réconcilier avec celui que je considère comme un vrai ennemi, on ne peut pas se réconcilier facilement comme ça. …Bokanisate que tozongani na Koffi Olomide kaka boye. Non Non Non Non Non Non….du tout du tout du tout. Ce n’est pas du tout. On ne peut pas se réconcilier facilement comme ça. Na mabe oyo esi eleka ya trop (Papa Wemba se tapant fortement la torse). Nous ne sommes pas dupes…Mais aza mutu oyo nga na ye tokoki kozala lisusu esika moko te.  Nazo loba yango na colère nyonso. Nazo loba yango na kanda nyonso. » Cette attitude a froissé de nombreux esprits épris de paix et a suscité diverses interrogations sur le système cardiaque et mental de Papa Wemba.  Par avance, « Cent Tambours Mille Trompettes » interdit à l’opinion, en général, et aux mélomanes, en particulier, de croire que Papa Wemba est porteur de deux cœurs. Naturellement, il n’en a qu’un seul, comme tout homme…

« Papa Wemba » ou « Wemba junior » ou encore « petit Wemba » ou encore et encore « gamin Wemba » ou simplement « Wembateau »?

Au rythme et couleurs d’un volcan en éruption, Papa Wemba a fait un démenti formel sur sa réconciliation avec Koffi Olomide sous les bons offices de Me Vincent Gomez, en présence des membres de Lions club de Kinshasa. Entre les lignes, il a déclaré publiquement qu’il ne peut pas se réconcilier avec Koffi Olomide si facilement. Alors,  que Papa Wemba nous dise quels sont les préalables pour qu’il se réconcilie avec Koffi Olomide, par l’acte posé devant témoins de Lions Club et journalistes? Du moment où Koffi Olomide, savourant intérieurement le goût de l’amitié  et de la fraternité découlant de cette réconciliation,  n’a pour argument majeur et pacifiste que sa dernière déclaration devant public et en présence d’un frère et compatriote nommé Papa Wemba.  Comment est-ce possible qu’une personne sexagénaire comptant de petits fils puisse facilement se dédire en l’espace de quelques heures et verser, soudainement, dans une bassesse hors du commun. De quoi se poser la question comment l’appeler, au regard de ces déclarations hautement destructrices des valeurs de la société? « Papa Wemba » ou « Wemba junior » ou encore « petit Wemba » ou encore et encore « gamin Wemba » ou simplement « Wembateau »? Fort heureusement, les mélomanes ont connu, connaissent et voudront connaître « Wembadio »...

Certainement, Papa Wemba aurait fait une sortie médiatique de trop ou a carrément manqué l’occasion de se taire et rester grand. A force de chercher à planer très haut ou se mettre en quête immodérée l’extrême grandeur, il a glissé plus vite pour découvrir l’univers des excès de la petitesse.

En quelques minutes, Papa Wemba a su distiller et orchestrer la propagation des propos haineux dont l’épicentre est malheureusement la jeunesse congolaise en manque criant des modèles à suivre. Pire, Papa Wemba, par ces déclarations incendiaires, s’est  tacitement employé à cracher sur les statuts et la vision de Lions Club International qui vise entre autres objectifs (1) s’intéresser activement au bien-être civique, culturel et moral de la communauté, (2) Unir les clubs par des liens d’amitié, de bonne camaraderie et de compréhension mutuelle, (3) encourager la compétence et la pratique des principes moraux élevés dans le commerce, l’industrie, les professions libérales, les travaux publics et les entreprises privées et (4) donner les moyens aux bénévoles de servir leur communauté, de répondre aux besoins humanitaires, de favoriser la paix et de promouvoir la compréhension internationale par le truchement des Lions Club. Il a visiblement et publiquement craché sur ces objectifs et terni l’image de marque et le prestige des membres du Lions Club.

Trois recommandations à Papa Wemba, s’il tient évidemment à l’image de marque de Lions club international, de la corporation des musiciens congolais et de lui-même 

Par ailleurs, Papa Wemba compromet considérablement tous les efforts que les medias congolais et internationaux déploient afin de convaincre les leaders de la diaspora congolaise à accepter d’engager le dialogue avec les musiciens congolais et leur permettre de reprendre les productions à travers des villes occidentales.

Trois recommandations à Papa Wemba, s’il tient évidemment à l’image de marque de Lions club international, de la corporation des musiciens congolais et de lui-même : (1) présenter ses excuses à tous les membres de Lions club dont Koffi Olomide en leur faisant promesse d’un comportement digne, intègre et rassembleur, dans l’avenir (2) Retirer publiquement ses déclarations : tout homme étant faillible mais ne peut bénéficier  véritablement du pardon que par la repentance et (3) prêcher l’amour et la solidarité en faveur de ses collègues musiciens, ses fanatiques et tous les jeunes qui le considèrent comme leader d’opinion.

 

 

 

 


Retour à la liste

Tribune d'actualités