CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, Premier Site Avant-Gardiste d'Informations et de Promotion du Leadership des Jeunes de l'Afrique et du Monde | CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, L’Espace « Top-Médiatique » pour une Visibilité rayonnante de vos Produits, Marques, Activités, Œuvres et Services | Présidence de la RD Congo : Félix A. Tshilombo Tshisekedi a-t-il trahi le peuple congolais ou s'est lui-même livré à Joseph Kabila et associés ? | Immigration et Investissements en Afrique : les Chinois moins patrons et ouvriers à outrance pendant que les Occidentaux très largement patrons et rarement ouvriers | Kabila et Gbagbo : deux « Laurent » les plus controversés de l’histoire politique de l’Afrique noire? | SUIVEZ BIENTÔT MAX'ACHATS, LE JEU DES CONSOMMATEURS AVERTIS POUR UN DIVERTISSEMENT SAIN ET D'ÉPANOUISSEMENT EN RD CONGO ET À TRAVERS LE MONDE | Violences xénophobes en Afrique du Sud: comment sauvegarder l'image et l'esprit de ses 3 Prix Nobel de la Paix? | Élections fédérales au Canada: Justin Trudeau se réjouit de 600.000 emplois créés, du taux de chômage historiquement bas, de la meilleure qualité de vie pour les aînés | RD Congo/Bruxelles : Les familles biologique et politique d’Etienne Tshisekedi en conférence de presse ce lundi 13 février 2017 | RCA: la Minusca intervient en force contre une colonne de l'ex-mouvement rebelle « Seleka » | Gambie : départ en exil de Yahya Jammeh, après 22 ans de dictature | Par voie référendaire, les Suisses acceptent de faciliter la naturalisation des petits-enfants d’immigrés | Sondage « Élysée 2017 » : « Penelope gate » fragilise le candidat des Républicains (Droite francaise), François Fillon | Frank-Walter Steinmeier, le nouveau président allemand (poste essentiellement honorifique) | La Corée du Nord a tiré son premier missile depuis l'élection de Trump | MOIS DE L’HISTOIRE DES AFRO-AMÉRICAINS : MICHELLE ET BARACK OBAMA, MEILLEUR COUPLE DU QUINQUENNAT 2011-2016 | Parti Libéral du Canada/Québec : Cocktail de la Commission du multiculturalisme ce 17 février 2017 à la Plaza situé au 420, Sherbrooke-Ouest à Montréal Centre-ville (Métro Place des Arts) | Leadership féminin à grand impact : Mamie Selemona Lokota, plus qu’efficace et toujours en action au Québec! | Leadership féminin à grand impact : Kathia St-Victor, jeune entrepreneure, multi-visionnaire et fondatrice du Salon des Jeunes Entrepreneurs International | La 1ère édition du Programme Montréal-CAN (PROMONT-CAN/Gabon 2017) initié par « CTMT s.a.r.f. » et parrainé par l’Ambassade du Gabon au Canada, a été clôturée à l’espace Mushagalusa le 5 février 2017 sous la musique du Cameroun, Champion | Circulez plus rapidement dans les stations de Métro de Montréal et rattraper plus vite vos autobus de correspondance, en téléchargeant et utilisant l’application « GPEX-MÉTRO » de Montréal (GPEX-MÉTRO de Montréal) | FIL'ACTION, Partenaire sûr de l’entreprenariat et de la créativité africains à Montréal | NÉCROLOGIE : Décès inopiné de Maître BOKUMA ETIKE Nestor, avocat près la Cour d'Appel de Kinshasa/Gombe et Procureur général de la République honoraire. Paix éternelle à l’âme de l’Illustre disparu et condoléances à la famille éprouvée | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016 | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016 | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016

Grand témoignage

FCC-CACH/RD Congo: rupture prévisible à court terme?

Les élections du 30 décembre 2018 en République Démocratique du Congo n’auront pas dit leur dernier mot!

“Lorsque les prémisses sont fausses, la conclusion sera certainement fausse.” C’est ce que j’ai retenu entre autres de mon cours de philosophie de 6ème année du secondaire entre autres il y a près de 40 ans.

Les élections du 30 décembre 2018 en République Démocratique du Congo n’auront pas dit leur dernier mot! La cour constitutionnelle, hautement inféodée par le pouvoir kabiliste sortant, va certainement jouer un grand rôle. Tenez! Depuis quelques semaines, on a assisté à l’invalidation par la cour constitutionnelle, d’un ensemble des députés dont la majorité appartient à la coalition CACH et autres, sous prétexte des erreurs matérielles qui se seraient introduites dans la publication des résultats.

Selon la constitution de la République Démocratique du Congo (RDC), une décision de la cour constitutionnelle est irrévocable. Mais celle-ci peut être revisitée lorsqu’il est prouvé qu’il y a eu “erreur matérielle”. C’est grâce à ce bémol que certains députés comme Daniel Safu viennent d’être réhabilité.

Il est possible que si certains articles de l’accord occulte entre FCC—CACH ne sont pas respectés, le FCC pourra saisir la cour constitutionnelle afin de dire la vérité des urnes

Mais que se passe-t-il en réalité en RDC? Notez d’abord qu’en politique et en matière de sécurité nationale, aucune bribe d’information ne peut être négligée. On assiste à un big bang entre le CACH, par la bouche non-officielle de Fils Mukoko qui déclare que la coalition FCC-CACH est diabolique et par conséquent, devrait être démantelée. La réplique ne s’est pas fait attendre par la voix des jeunes kabilistes menée par un certain Henri Muwaji. Pour ces derniers, leur raïs est le père de la démocratie. Il mérite dignité et respect. Le pouvoir que le raïs a généreusement donné à Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo (FATSHI) doit respecter les accords signés. Enfin, ils sont disposés de saisir la cour constitutionnelle afin que les erreurs matérielles “possibles” soient corrigées. Pour dire les choses simplement, il est possible que si certains articles de l’accord occulte entre FCC—CACH ne sont pas respectés, le FCC pourra saisir la cour constitutionnelle afin de dire la vérité des urnes. Des questions qui se posent:

  • Alors que CACH confirme bel et bien que le Président FATSHI est le gagnant des élections du 30 décembre 2018, comment se fait-il qu’un poids lourd de cette coalition, en l’occurrence le FCC, est prêt de saisir la cour constitutionnelle pour corriger les erreurs matérielles?
  • Qu’adviendra-t-il des institutions de la RDC, notamment le parlement, le sénat, les assemblées  provinciales, ainsi que les gouverneurs des provinces?
  • Une fois la cour constitutionnelle aura revu ses décisions en invalidant possiblement le “Président de la République” pour erreurs matérielles, poursuivra-t-il ses démarches pour les étendre aux autres institutions de la RDC?
  • Si oui, le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CÉNI) en la personne de Corneille Nangaa pourrait-il être interpellé par les instances judiciaires compétentes de la RDC pour fraude et trahison? En effet, l’opinion nationale et internationale se souviendra que la CÉNI n’a jamais publié les résultats bureau par bureau. Ce qui aurait permis à toutes les parties de confronter les résultats avec ce qui a été réellement publié. Que cache cette pratique, alors que c’est une obligation constitutionnelle?

Autant des questions qui se posent mais qui, pour l’instant, restent sans réponses. Mais avec le recul, les lecteurs se souviennent de toutes les tergiversations qui ont entouré la publication des résultats à tous les niveaux. Le Président de la CENI a délibérément violé la disposition constitutionnelle qui veut que les résultats des présidentielles soient publiées avant les résultats des élections législatives. 

...Créer une jurisprudence qu’ils pourraient utiliser pour poursuivre leur plan machiavélique de “destitution ou de l’invalidation du Président de la République.” Les menaces du FCC sont claires

Des vidéos circulent sur les médias sociaux sur les tensions qui existent entre FCC et le CACH comme nous l’avons mentionné plus haut. Les représentants du FCC auraient soutenu Daniel Safu et autres, qui sont des députés élus de LAMUKA dans ses démarches de réhabilitation auprès de la cour constitutionnelle afin de créer une jurisprudence qu’ils pourraient utiliser pour poursuivre leur plan machiavélique de “destitution ou de l’invalidation du Président de la République.” Les menaces du FCC sont claires: “Ils peuvent introduire un recours auprès de la cour constitutionnelle afin de revoir la décision concernant les résultats des élections présidentielles.”

Selon certains membres de FCC, dans les prochains jours, l’accord entre FCC—CACH sera rendu public afin de mieux éclairer l’opinion publique nationale et internationale sur les arrangements entre les deux composantes politiques. Ils vont plus loin pour confirmer que le FCC a généreusement donné le pouvoir au CACH, un pouvoir qu’ils ont arraché au prix du sang et des armes.

Dans toute cette cacophonie politique de la RDC, une fois de plus, ce sont les pauvres populations qui sont préjudiciées

Pourtant, pendant bien longtemps, le CACH ou plus spécifiquement l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) du Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a jusque-là méconnu qu’il y a eu un accord secret pour la passation du pouvoir. Comme la vérité est souvent têtue, il est clair aujourd’hui qu’il y a un ACCORD mais personne n’en connaît les contours, exceptées les hautes sphères ayant été directement impliquées dans la signature de cet accord. Justine Kasa-Vubu l’avait mentionné dès le début. Nous paraphrasons: “Nous voulons bien aider notre frère Tshisekedi. Mais comment pouvons-nous l’aider s’il ne nous dit pas ce qu’il a signé avec les kabilistes?”

Mais dans toute cette cacophonie politique de la RDC, une fois de plus, ce sont les pauvres populations qui sont préjudiciées. Le gouvernement tarde à sortir, les fonctionnaires restent impayés, aucune politique de création d’emplois en place, la mégestion au sommet de l’État par Vital Kamerhe interposé se poursuit, etc. Bref, la misère persiste malgré la tenue des élections du 30 décembre 2018.

L’avenir nous dévoilera la vérité. Wait and see. 


Retour à la liste

Tribune d'actualités