CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, Premier Site Avant-Gardiste d'Informations et de Promotion du Leadership des Jeunes de l'Afrique et du Monde | CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, L’Espace « Top-Médiatique » pour une Visibilité rayonnante de vos Produits, Marques, Activités, Œuvres et Services | Présidence de la RD Congo : Félix A. Tshilombo Tshisekedi a-t-il trahi le peuple congolais ou s'est lui-même livré à Joseph Kabila et associés ? | Immigration et Investissements en Afrique : les Chinois moins patrons et ouvriers à outrance pendant que les Occidentaux très largement patrons et rarement ouvriers | Kabila et Gbagbo : deux « Laurent » les plus controversés de l’histoire politique de l’Afrique noire? | SUIVEZ BIENTÔT MAX'ACHATS, LE JEU DES CONSOMMATEURS AVERTIS POUR UN DIVERTISSEMENT SAIN ET D'ÉPANOUISSEMENT EN RD CONGO ET À TRAVERS LE MONDE | Violences xénophobes en Afrique du Sud: comment sauvegarder l'image et l'esprit de ses 3 Prix Nobel de la Paix? | Élections fédérales au Canada: Justin Trudeau se réjouit de 600.000 emplois créés, du taux de chômage historiquement bas, de la meilleure qualité de vie pour les aînés | RD Congo/Bruxelles : Les familles biologique et politique d’Etienne Tshisekedi en conférence de presse ce lundi 13 février 2017 | RCA: la Minusca intervient en force contre une colonne de l'ex-mouvement rebelle « Seleka » | Gambie : départ en exil de Yahya Jammeh, après 22 ans de dictature | Par voie référendaire, les Suisses acceptent de faciliter la naturalisation des petits-enfants d’immigrés | Sondage « Élysée 2017 » : « Penelope gate » fragilise le candidat des Républicains (Droite francaise), François Fillon | Frank-Walter Steinmeier, le nouveau président allemand (poste essentiellement honorifique) | La Corée du Nord a tiré son premier missile depuis l'élection de Trump | MOIS DE L’HISTOIRE DES AFRO-AMÉRICAINS : MICHELLE ET BARACK OBAMA, MEILLEUR COUPLE DU QUINQUENNAT 2011-2016 | Parti Libéral du Canada/Québec : Cocktail de la Commission du multiculturalisme ce 17 février 2017 à la Plaza situé au 420, Sherbrooke-Ouest à Montréal Centre-ville (Métro Place des Arts) | Leadership féminin à grand impact : Mamie Selemona Lokota, plus qu’efficace et toujours en action au Québec! | Leadership féminin à grand impact : Kathia St-Victor, jeune entrepreneure, multi-visionnaire et fondatrice du Salon des Jeunes Entrepreneurs International | La 1ère édition du Programme Montréal-CAN (PROMONT-CAN/Gabon 2017) initié par « CTMT s.a.r.f. » et parrainé par l’Ambassade du Gabon au Canada, a été clôturée à l’espace Mushagalusa le 5 février 2017 sous la musique du Cameroun, Champion | Circulez plus rapidement dans les stations de Métro de Montréal et rattraper plus vite vos autobus de correspondance, en téléchargeant et utilisant l’application « GPEX-MÉTRO » de Montréal (GPEX-MÉTRO de Montréal) | FIL'ACTION, Partenaire sûr de l’entreprenariat et de la créativité africains à Montréal | NÉCROLOGIE : Décès inopiné de Maître BOKUMA ETIKE Nestor, avocat près la Cour d'Appel de Kinshasa/Gombe et Procureur général de la République honoraire. Paix éternelle à l’âme de l’Illustre disparu et condoléances à la famille éprouvée | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016 | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016 | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016

Grand témoignage

Koffi Olomidé explusé du Kenya pour pratique illicite du Karaté à l’aéroport Jomo Kenyatta

"...en moins de 10 secondes, Koffi Olomidé a révélé au public international le sens caché de son sobriquet « Le Rambo » et ses  leitmotiv « Force de Frappe » et « Système ya Kung Fu »"

En tout cas, au Kenya, et surtout, durant la présidence de Kenyatta Junior ou Uhuru Kenyatta, personne n’a le droit de bafouer les valeurs et lois du Kenya, notamment en plein aéroport Jomo Kenyatta. Personne, alors, n’a ce droit. Koffi Olomidé s’en souviendra toute sa vie : interpellation, arrestation et expulsion en moins de 12 heures, après avoir été filmé en train de porter un coup de pied au ventre d’une de ses danseuses, sous le regard incrédule de deux policiers! Une réaction graduelle et très responsable de la part des autorités kenyanes. C’est bien clair comme l’eau de la source, l’aéroport Jomo Kenyatta n’est pas et ne sera jamais un dojo du Karaté. Quoi de plus spectaculaire, en moins de 10 secondes, Koffi Olomidé a révélé au public international le sens caché de son sobriquet « Le Rambo » et ses  leitmotiv « Force de Frappe » et « Système ya Kung Fu ».

Le requête sera entendue en seulement trois heures et l’artiste congolais avait été prié de plier bagages en fin de matinée

Face à ce comportement indigne d’une star de sa trempe, la pression des internautes sur les réseaux sociaux a facilité la lecture rapide et sans faille de la loi par les autorités Kenyanes. Dans la foulée, le ministère kényan de la Femme s’est joint à cette vague de protestation des internautes pour exiger l’arrestation de Koffi Olomidé. Le chanteur congolais sera finalement interpellé dans la soirée devant les caméras, à sa sortie des locaux d’une chaîne de télévision où il venait de donner une interview.  Sous le hashtag « KoffiOlomideDeported », les Kényans avaient poursuivi leur pression sur la plateforme le samedi, exigeant l’expulsion du chanteur. Le requête sera entendue en seulement trois heures et l’artiste congolais avait été prié de plier bagages en fin de matinée. Koffi Olomidé a finalement quitté le pays à 11h35 (heure kényane).

Koffi Olomidé devra, en toute modestie et en toute sagesse, solliciter l’organisation d’une cérémonie internationale de réconciliation avec la femme

Cette affaire soulève de plus belle la problématique de la violence faite à la femme. Une violence flagrante pour le cas d’espèce.  À bien voir les choses, Koffi Olomidé court le risque de perdre son plus grand soutien à l’échelle : la Femme. Pourtant, depuis le début de sa carrière musicale, il ne cesse de vénérer la femme à travers ses chansons, à très grande majorité. Cependant, qui peut aujourd’hui soutenir l’argument de Koffi Olomidé selon lequel, à l’aéroport Jomo Kenyatta, il venait à la rescousse de ses danseuses attaquées. Une manière de dire que Koffi Olomidé défendait la femme contre la femme. Malheureusement, une défense avec une rare violence…Pour son succès, sa carrière et le soutien de la femme, Koffi Olomidé devra, en toute modestie et en toute sagesse, solliciter l’organisation d’une cérémonie internationale de réconciliation avec la femme.


Retour à la liste

Tribune d'actualités