CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, Premier Site Avant-Gardiste d'Informations et de Promotion du Leadership des Jeunes de l'Afrique et du Monde | CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, L’Espace « Top-Médiatique » pour une Visibilité rayonnante de vos Produits, Marques, Activités, Œuvres et Services | Présidence de la RD Congo : Félix A. Tshilombo Tshisekedi a-t-il trahi le peuple congolais ou s'est lui-même livré à Joseph Kabila et associés ? | Immigration et Investissements en Afrique : les Chinois moins patrons et ouvriers à outrance pendant que les Occidentaux très largement patrons et rarement ouvriers | Kabila et Gbagbo : deux « Laurent » les plus controversés de l’histoire politique de l’Afrique noire? | SUIVEZ BIENTÔT MAX'ACHATS, LE JEU DES CONSOMMATEURS AVERTIS POUR UN DIVERTISSEMENT SAIN ET D'ÉPANOUISSEMENT EN RD CONGO ET À TRAVERS LE MONDE | Violences xénophobes en Afrique du Sud: comment sauvegarder l'image et l'esprit de ses 3 Prix Nobel de la Paix? | Élections fédérales au Canada: Justin Trudeau se réjouit de 600.000 emplois créés, du taux de chômage historiquement bas, de la meilleure qualité de vie pour les aînés | RD Congo/Bruxelles : Les familles biologique et politique d’Etienne Tshisekedi en conférence de presse ce lundi 13 février 2017 | RCA: la Minusca intervient en force contre une colonne de l'ex-mouvement rebelle « Seleka » | Gambie : départ en exil de Yahya Jammeh, après 22 ans de dictature | Par voie référendaire, les Suisses acceptent de faciliter la naturalisation des petits-enfants d’immigrés | Sondage « Élysée 2017 » : « Penelope gate » fragilise le candidat des Républicains (Droite francaise), François Fillon | Frank-Walter Steinmeier, le nouveau président allemand (poste essentiellement honorifique) | La Corée du Nord a tiré son premier missile depuis l'élection de Trump | MOIS DE L’HISTOIRE DES AFRO-AMÉRICAINS : MICHELLE ET BARACK OBAMA, MEILLEUR COUPLE DU QUINQUENNAT 2011-2016 | Parti Libéral du Canada/Québec : Cocktail de la Commission du multiculturalisme ce 17 février 2017 à la Plaza situé au 420, Sherbrooke-Ouest à Montréal Centre-ville (Métro Place des Arts) | Leadership féminin à grand impact : Mamie Selemona Lokota, plus qu’efficace et toujours en action au Québec! | Leadership féminin à grand impact : Kathia St-Victor, jeune entrepreneure, multi-visionnaire et fondatrice du Salon des Jeunes Entrepreneurs International | La 1ère édition du Programme Montréal-CAN (PROMONT-CAN/Gabon 2017) initié par « CTMT s.a.r.f. » et parrainé par l’Ambassade du Gabon au Canada, a été clôturée à l’espace Mushagalusa le 5 février 2017 sous la musique du Cameroun, Champion | Circulez plus rapidement dans les stations de Métro de Montréal et rattraper plus vite vos autobus de correspondance, en téléchargeant et utilisant l’application « GPEX-MÉTRO » de Montréal (GPEX-MÉTRO de Montréal) | FIL'ACTION, Partenaire sûr de l’entreprenariat et de la créativité africains à Montréal | NÉCROLOGIE : Décès inopiné de Maître BOKUMA ETIKE Nestor, avocat près la Cour d'Appel de Kinshasa/Gombe et Procureur général de la République honoraire. Paix éternelle à l’âme de l’Illustre disparu et condoléances à la famille éprouvée | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016 | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016 | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016

Grand témoignage

Objectifs de développement durable: L’Afrique est-elle prête à relever ce deuxième défi mondial du 21ème siècle?

Selon les Nations-Unies, six éléments sont essentiels pour qu’un pays, une région, la planète soit à mesure de livrer la marchandise entendue ici les ODD.: la dignité, la prospérité, la justice, le partenariat, la planète et les hommes

Les chefs d’États et des gouvernements se sont réunis à New York aux États-Unis du 25 au 27 septembre 2015 pour, d’une part, évaluer les avancées des Objectifs du Millénaire (ODM) fixés 15 ans auparavant, et, d’autre part, décider selon un nouveau cadre conceptuel l’avenir de notre planète. Ce cadre conceptuel devenu très populaire dans le monde politique et scientifique n’est rien d’autre que les « Objectifs du Développement Durable (ODD) ».

Comme au moment où le monde averti apportait ses premières semences dans la mondialisation/globalisation, l’Afrique n’avait rien à offrir sinon que passer comme une observatrice (passive) qui devait occuper les chaises des assemblées internationales sans donner de la voix constructive. Aujourd’hui, la même question se pose : « L’Afrique est-elle prête à faire avancer au sein des nations les ODD ? » qui se veut un cadre conceptuel global et inclusif afin d’éliminer les injustices et les inégalités d’ici 2030.

Selon les Nations-Unies, six éléments sont essentiels pour qu’un pays, une région, la planète soit à mesure de livrer la marchandise entendue ici les ODD. Il s’agit des éléments ci-après: (1) La Dignité: Éliminer la pauvreté et combattre les inégalités, (2) La Prospérité: Poursuivre une économie forte, inclusive et transformative, (3) La Justice: Promouvoir des sociétés où règnent la paix et la sécurité, ainsi que des institutions fortes, (4) Le Partenariat: Catalyser une solidarité globale pour un développement durable, (5) La Planète: Protéger nos écosystèmes pour toutes les sociétés et nos enfants, (6) Les Hommes: Assurer des vies saines, la connaissance, et l’inclusion des femmes et enfants.

L'élément essentiel pour l’atteinte des ODD demeure la bonne gouvernance, vue sous l’angle de la « reddition des comptes » (en anglais: accountability)

Un inventaire des capacités institutionnelles, politiques et économiques indiquent que l’Afrique va avoir du mal, durant les 15 prochaines années, à atteindre les ODD. En effet, l'élément essentiel pour l’atteinte des ODD demeure la bonne gouvernance, vue sous l’angle de la « reddition des comptes » (en anglais: accountability). Bien que certains pays africains aient fait des avancées majeures en termes de démocratie, de gouvernance, la plupart d’entre eux reste dominés par des hommes forts plutôt que des institutions fortes. Comment l’Afrique va-t-elle atteindre les ODD avec des hommes forts? Il suffit d’observer ce qui se passe au Burkina Faso, au Burundi, au Congo-Brazza, au Congo-Kinshasa pour comprendre qu’il est quasi impossible de parler dans 15 ans des pays où règnent la paix et la sécurité. Quels mécanismes la fameuse communauté internationale va-t-elle déployer pour espérer ramener la paix dans les cœurs des hommes et des femmes habitués à cultiver la guerre et la désolation?

... que les jeunes soient bien formés, mais aussi soient en emplois

Pour poursuivre la réflexion, au moment où de plus en plus on parle de dividende démographique, un avantage économique par nature transitoire dont dispose un pays en cours de transition démographique, des questions restent posées sur la façon dont les pays africains vont capitaliser pour réduire la pauvreté, avec des enfants armés et combattants dans les conflits, une jeunesse mal ou peu formée et davantage désœuvrée. Cette question est éminemment politique car il implique que soient créées les conditions nécessaires mais aussi suffisantes pour que la fécondité baisse rapidement autant que la mortalité. Cela suppose que les jeunes soient bien formés, mais aussi soient en emplois.

Comment des hommes  et des femmes qui regardent leurs dirigeants comme des ennemis vont-ils accrocher aux idées de leurs gouvernants pour bâtir des sociétés justes et prospères?

Comment l’Afrique va-t-elle été capable d’effectuer un virage à 180 degrés afin d’insuffler des énergies dans les cœurs des hommes et des femmes découragés par la grande misère du monde, et qui ne rêvent que grimper dans des embarcations de fortune pour traverser de l’autre côté du paradis, au gré de hautes vagues et marées? Comment des hommes  et des femmes qui regardent leurs dirigeants comme des ennemis vont-ils accrocher aux idées de leurs gouvernants pour bâtir des sociétés justes et prospères? Autant des questions qui restent sans réponses malgré les vœux des ODD.     

Tout compte fait, l’élément fondamental pour espérer la réalisation des ODD reste la « bonne gouvernance ». L’Afrique doit opérer une cure mentale et spirituelle dans le chef de ses dirigeants et ses collectivités et regarder dans le respect vers un idéal collectif pour espérer ces sociétés justes et égalités prêchées par les ODD. 

Zacharie Tsala Dimbuene, Phd


Retour à la liste

Tribune d'actualités