CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, Premier Site Avant-Gardiste d'Informations et de Promotion du Leadership des Jeunes de l'Afrique et du Monde | CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, L’Espace « Top-Médiatique » pour une Visibilité rayonnante de vos Produits, Marques, Activités, Œuvres et Services | RD Congo : l'opposant historique Etienne Tshisekedi a-t-il réalisé son rêve majeur ? | Immigration et Investissements en Afrique : les Chinois moins patrons et ouvriers à outrance pendant que les Occidentaux très largement patrons et rarement ouvriers | Kabila et Gbagbo : deux « Laurent » les plus controversés de l’histoire politique de l’Afrique noire? | MOIS DE L’HISTOIRE DES AFRO-AMÉRICAINS : MICHELLE ET BARACK OBAMA, MEILLEUR COUPLE DU QUINQUENNAT 2011-2016 | Massacre à grande échelle à Tshimbulu dans la province du Kasaï-Central en RD Congo: plus de 60 morts! | RD Congo : la MONUSCO condamne fermement les violences récurrentes dans les provinces du Kasaï | RD Congo/Bruxelles : Les familles biologique et politique d’Etienne Tshisekedi en conférence de presse ce lundi 13 février 2017 | RCA: la Minusca intervient en force contre une colonne de l'ex-mouvement rebelle « Seleka » | Gambie : départ en exil de Yahya Jammeh, après 22 ans de dictature | Par voie référendaire, les Suisses acceptent de faciliter la naturalisation des petits-enfants d’immigrés | Sondage « Élysée 2017 » : « Penelope gate » fragilise le candidat des Républicains (Droite francaise), François Fillon | Frank-Walter Steinmeier, le nouveau président allemand (poste essentiellement honorifique) | La Corée du Nord a tiré son premier missile depuis l'élection de Trump | MOIS DE L’HISTOIRE DES AFRO-AMÉRICAINS : MICHELLE ET BARACK OBAMA, MEILLEUR COUPLE DU QUINQUENNAT 2011-2016 | Parti Libéral du Canada/Québec : Cocktail de la Commission du multiculturalisme ce 17 février 2017 à la Plaza situé au 420, Sherbrooke-Ouest à Montréal Centre-ville (Métro Place des Arts) | Leadership féminin à grand impact : Mamie Selemona Lokota, plus qu’efficace et toujours en action au Québec! | Leadership féminin à grand impact : Kathia St-Victor, jeune entrepreneure, multi-visionnaire et fondatrice du Salon des Jeunes Entrepreneurs International | La 1ère édition du Programme Montréal-CAN (PROMONT-CAN/Gabon 2017) initié par « CTMT s.a.r.f. » et parrainé par l’Ambassade du Gabon au Canada, a été clôturée à l’espace Mushagalusa le 5 février 2017 sous la musique du Cameroun, Champion | Circulez plus rapidement dans les stations de Métro de Montréal et rattraper plus vite vos autobus de correspondance, en téléchargeant et utilisant l’application « GPEX-MÉTRO » de Montréal (GPEX-MÉTRO de Montréal) | FIL'ACTION, Partenaire sûr de l’entreprenariat et de la créativité africains à Montréal | NÉCROLOGIE : Décès inopiné de Maître BOKUMA ETIKE Nestor, avocat près la Cour d'Appel de Kinshasa/Gombe et Procureur général de la République honoraire. Paix éternelle à l’âme de l’Illustre disparu et condoléances à la famille éprouvée | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016 | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016 | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016

Grand témoignage

Montréal avait bien vécu l’ambiance du 7ème Congrès international des recherches féministes de la Francophonie, en août 2015!

Cette 7ème édition du Congrès avait pour ambition d’offrir effectivement un espace d’échanges et de dialogues entre professeures et étudiantes universitaires de différentes disciplines, artistes, praticiennes et militantes pour penser, créer et mettre en action un projet féministe de transformation des savoirs et de changement social

Après Québec (1996), Dakar (1999), Toulouse (2002), Ottawa (2005), Rabat (2008) et Lausanne (2012), c’est Montréal qui a accueilli, en août 2015, le 7e Congrès international des recherches féministes dans la francophonie.

Organisé conjointement par l’Institut de recherches et d’études féministes (IREF), le Réseau québécois en études féministes (RéQEF) et le Service aux collectivités (SAC), le 7e Congrès international des recherches féministes dans la francophonie (CIRFF) s’est tenu du 24 au 28 août 2015 à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), Québec, Canada.

Cette 7e édition du Congrès avait pour ambition d’offrir effectivement un espace d’échanges et de dialogues entre professeures et étudiantes universitaires de différentes disciplines, artistes, praticiennes et militantes pour penser, créer et mettre en action un projet féministe de transformation des savoirs et de changement social. Suivant une tradition maintenant bien établie, le Congrès représente une occasion unique pour promouvoir à l’échelle internationale la reconnaissance des études féministes développées dans la francophonie et en intensifier l’impact scientifique et social. Le CIRFF a pour ambition de diffuser des pratiques de recherche, de création et d’action innovantes pour l’atteinte d’un véritable changement social, alors que le mythe de « l’égalité-déjà-là » opère de manière sournoise pour secondariser, sinon évacuer les luttes qu’il reste à mener.

Les quelque 900 congressistes francophones et francophiles inscrites avaient en main quantité d’outils pour enrichir les réflexions théoriques, méthodologiques et pratiques, sur le comment « Penser, Créer et Agir les féminismes » en ces temps riches en défis de toutes sortes

Avec plus de 130 activités déployées et 41 pays impliqués répartis sur 5 continents, les quelque 900 congressistes francophones et francophiles inscrites avaient en main quantité d’outils pour enrichir les réflexions théoriques, méthodologiques et pratiques, sur le comment « Penser, Créer et Agir les féminismes » en ces temps riches en défis de toutes sortes.

En dehors des plénières, conférences publiques, communications individuelles, colloques thématisés, un espace a été dédié aux œuvres audiovisuelles et performatives dont la projection du documentaire « Le Commerce du Sexe » réalisé par Ève Lamont appuyée par l’office national du film du Canada et Les Productions du Rapide-Blanc. Ce documentaire profondément interpellateur aurait bien meublé la soirée culturelle du Congrès le 26 août 2015.

"Depuis une trentaine d’années, le commerce du sexe a suivi le mouvement effréné de la mondialisation. Grâce notamment à Internet, il n’a cessé de se développer à l’échelle planétaire jusqu’à devenir aujourd’hui une industrie plus puissante que jamais, au même titre que la vente d’armes et de stupéfiants"

Les producteurs de ce documentaire soulignent que «depuis une trentaine d’années, le commerce du sexe a suivi le mouvement effréné de la mondialisation. Grâce notamment à Internet, il n’a cessé de se développer à l’échelle planétaire jusqu’à devenir aujourd’hui une industrie plus puissante que jamais, au même titre que la vente d’armes et de stupéfiants. Mais à qui profite réellement ce commerce qui fait du corps des femmes et des filles une marchandise exploitable à merci? « Le Commerce du sexe » propose une incursion dans un univers brutal dont les principaux acteurs banalisent la portée de leurs actions en réduisant l’exploitation des personnes au rang de simples services sexuels. À mi-chemin entre l’enquête et l’éditorial, le documentaire explore les méandres d’un commerce aux multiples facettes, qui opère souvent en toute légalité malgré le caractère illicite de plusieurs de ses activités.

Avant de dresser le bilan et la tenue de l’Assemblée de clôture du 28 août 2015 de 16h à 17h30’, les organisatrices du 7ème Congrès internationales des recherches Féministes de la Francophonie avaient convié, le 27 août 2015, toutes les participantes et tous les participants à un banquet de solidarité et de fraternité assuré par un de meilleurs restaurateurs de Montréal.

 

Ci-dessous l'album du Congrès international des recherches féministes de la Francophonie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Retour à la liste

Tribune d'actualités