CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, Premier Site Avant-Gardiste d'Informations et de Promotion du Leadership des Jeunes de l'Afrique et du Monde | CENT TAMBOURS MILLE TROMPETTES, L’Espace « Top-Médiatique » pour une Visibilité rayonnante de vos Produits, Marques, Activités, Œuvres et Services | RD Congo : l'opposant historique Etienne Tshisekedi a-t-il réalisé son rêve majeur ? | Immigration et Investissements en Afrique : les Chinois moins patrons et ouvriers à outrance pendant que les Occidentaux très largement patrons et rarement ouvriers | Kabila et Gbagbo : deux « Laurent » les plus controversés de l’histoire politique de l’Afrique noire? | MOIS DE L’HISTOIRE DES AFRO-AMÉRICAINS : MICHELLE ET BARACK OBAMA, MEILLEUR COUPLE DU QUINQUENNAT 2011-2016 | Massacre à grande échelle à Tshimbulu dans la province du Kasaï-Central en RD Congo: plus de 60 morts! | RD Congo : la MONUSCO condamne fermement les violences récurrentes dans les provinces du Kasaï | RD Congo/Bruxelles : Les familles biologique et politique d’Etienne Tshisekedi en conférence de presse ce lundi 13 février 2017 | RCA: la Minusca intervient en force contre une colonne de l'ex-mouvement rebelle « Seleka » | Gambie : départ en exil de Yahya Jammeh, après 22 ans de dictature | Par voie référendaire, les Suisses acceptent de faciliter la naturalisation des petits-enfants d’immigrés | Sondage « Élysée 2017 » : « Penelope gate » fragilise le candidat des Républicains (Droite francaise), François Fillon | Frank-Walter Steinmeier, le nouveau président allemand (poste essentiellement honorifique) | La Corée du Nord a tiré son premier missile depuis l'élection de Trump | MOIS DE L’HISTOIRE DES AFRO-AMÉRICAINS : MICHELLE ET BARACK OBAMA, MEILLEUR COUPLE DU QUINQUENNAT 2011-2016 | Parti Libéral du Canada/Québec : Cocktail de la Commission du multiculturalisme ce 17 février 2017 à la Plaza situé au 420, Sherbrooke-Ouest à Montréal Centre-ville (Métro Place des Arts) | Leadership féminin à grand impact : Mamie Selemona Lokota, plus qu’efficace et toujours en action au Québec! | Leadership féminin à grand impact : Kathia St-Victor, jeune entrepreneure, multi-visionnaire et fondatrice du Salon des Jeunes Entrepreneurs International | La 1ère édition du Programme Montréal-CAN (PROMONT-CAN/Gabon 2017) initié par « CTMT s.a.r.f. » et parrainé par l’Ambassade du Gabon au Canada, a été clôturée à l’espace Mushagalusa le 5 février 2017 sous la musique du Cameroun, Champion | Circulez plus rapidement dans les stations de Métro de Montréal et rattraper plus vite vos autobus de correspondance, en téléchargeant et utilisant l’application « GPEX-MÉTRO » de Montréal (GPEX-MÉTRO de Montréal) | FIL'ACTION, Partenaire sûr de l’entreprenariat et de la créativité africains à Montréal | NÉCROLOGIE : Décès inopiné de Maître BOKUMA ETIKE Nestor, avocat près la Cour d'Appel de Kinshasa/Gombe et Procureur général de la République honoraire. Paix éternelle à l’âme de l’Illustre disparu et condoléances à la famille éprouvée | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016 | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016 | Banque numéro UN en RD Congo, RAWBANK élue parmi les Meilleures Banques en Afrique pour l’année 2016

Événements

Journée internationale de la Francophonie 2015: Message de la Secrétaire générale de la Francophonie S.E. Madame Michaëlle JEAN

Ce que nous fêtons, ce sont les missions, les valeurs et les revendications dont nous avons investi cette langue, année après année, à travers la Francophonie

C’est avec une immense fierté et surtout un grand bonheur que je m’adresse à vous, pour la première fois, en qualité de Secrétaire générale de la Francophonie à l’occasion de cette Journée du 20 mars.

Je sais que vous serez des millions à fêter la Francophonie et la langue française sur les cinq continents. Et j’ai envie de vous dire, savourons notre chance et notre responsabilité! Tirons-en encore plus de force, de créativité, de détermination. Car ce que nous fêtons à l’occasion de la Journée du 20 mars, ce n’est pas seulement le partage d’une langue.

Ce que nous fêtons, ce sont les missions, les valeurs et les revendications dont nous avons investi cette langue, année après année, à travers la Francophonie.

Ce que nous fêtons, c’est notre obstination à dire NON, en paroles et en actions, à l’inacceptable et à l’intolérable, au nom de la dignité de la personne humaine, de la liberté, de l’égalité.

Ce que nous fêtons, c’est aussi cette conviction que rien ne peut se construire dans la violence, que rien ne peut se construire dans  le rejet ou la haine de l’autre, que rien ne peut se construire dans l’indifférence ou l’égoïsme, que rien ne peut se construire sans l’engagement de toutes les citoyennes et tous les citoyens, sans l’engagement des entrepreneurs, des créateurs, des organisations de la société civile, sans la participation effective, aussi, de la jeunesse, et de cette moitié de l’humanité que constituent les femmes.

Ce que nous fêtons, c’est enfin notre volonté, par-delà nos différences, de vivre ensemble et de faire société ensemble, c’est notre volonté d’assumer, ensemble, notre destin commun, de préserver, ensemble, les biens communs de l’humanité, de gérer, ensemble, notre planète commune, de construire, ensemble, notre avenir commun.

Alors, à l’occasion de cette Journée internationale de la Francophonie, formons, dans nos esprits et dans nos cœurs, une immense chaîne humaine de solidarité, de fraternité, de mobilisation à travers tous les continents.

Il est urgent de réagir et d’agir! Nous n’avons que trop attendu, acceptant par-là même de sacrifier le futur des jeunes générations

Demandons-nous ce que nous pouvons faire pour que change ce qui doit changer. Prenons la résolution de poser des gestes forts parce que chaque geste compte.

En cette année 2015, de grands rendez-vous intergouvernementaux engageront, pour les prochaines décennies, le devenir de milliards d’êtres humains, mais aussi le devenir de notre environnement, exposé comme jamais aux effets du réchauffement climatique.

Il est urgent de réagir et d’agir! Nous n’avons que trop attendu, acceptant par-là même de sacrifier le futur des jeunes générations.

Pour sa part, la Francophonie s’y refuse et elle est d’ores et déjà pleinement investie, mais elle a besoin de toutes les énergies, de toutes les forces vives, et notamment de la jeunesse, pour que son plaidoyer soit largement relayé et pour qu’enfin soient pris des engagements concrets, pour qu’enfin soient mises en œuvre des actions ambitieuses et responsables.

Persuadez-vous donc que je suis à vos côtés, que la Francophonie est à vos côtés pour entreprendre, innover et faire bouger les lignes, mais persuadez-vous, aussi, que j’ai besoin de vous, que la Francophonie a besoin de vous pour que l’avenir nous rende ce que nous sommes prêts à lui donner, tout de suite, maintenant.


Retour à la liste

Tribune d'actualités